NOUVELLES

La justice italienne porte l'acquittement d'Amanda Knox en appel

14/02/2012 09:30 EST | Actualisé 15/04/2012 05:12 EDT

MILAN - Le ministère public italien a fait appel, mardi, de l'acquittement de l'étudiante américaine Amanda Knox et de son ancien petit ami italien, initialement condamnés pour le meurtre de la colocataire britannique de la jeune femme en 2007 à Pérouse, dans le centre de l'Italie.

Amanda Knox, âgée de 24 ans, et Raffaele Sollecito, âgé de 27 ans, avaient écopé respectivement de 26 et 25 ans de prison en 2009, mais la cour d'appel a annulé les peines en octobre dernier, faute de preuves concluantes sur leur rôle dans la mort de Meredith Kercher, âgée de 21 ans. Amanda Knox a pu retourner à Seattle, aux États-Unis, après avoir passé quatre ans en prison.

Dans un communiqué publié mardi, la famille Knox a déclaré qu'elle s'attendait à ce que la poursuite porte l'acquittement de l'étudiante américaine en appel puisqu'elle en avait manifesté l'intention dès l'annonce du verdict. Elle a affirmé ne pas s'inquiéter de la situation, estimant que l'innocence d'Amanda avait été démontrée de manière claire et convaincante lors de l'appel de sa condamnation.

De son côté, l'avocat de Raffaele Sollecito, Luca Maori, a indiqué que la Cour de cassation devrait se prononcer sur l'appel vers la fin de l'année. Il a ajouté qu'il ferait valoir ses propres arguments pour montrer que c'était une erreur après avoir étudié les 111 pages soumises par le parquet italien.

La Cour de cassation rend ses décisions en se fondant sur les faits figurant déjà dans le dossier.

L'un des éléments déterminants de l'acquittement du couple en appel avait été la possible contamination des prélèvements d'ADN qui reliaient le jeune homme à l'arme présumée du crime, mais de nombreuses incohérences avaient également été relevées. L'enquête n'avait notamment pas pu prouver la présence des suspects sur les lieux au moment du meurtre.

Le 1er novembre 2007, Meredith Kercher avait été retrouvée baignant dans son sang dans le logement qu'elle partageait avec Amanda Knox à Pérouse. La jeune Américaine et son compagnon avaient été arrêtés quelques jours plus tard et présentés par l'accusation comme un couple sulfureux dans une affaire mêlant sexe, drogue et violence.

Un troisième accusé, l'Ivoirien Rudy Guédé, jugé séparément, a été condamné en première instance à 30 ans de prison, peine ramenée à 16 ans en appel et confirmée par la Cour de cassation en 2010. Il a été reconnu coupable d'avoir agressé sexuellement et poignardé Meredith Kercher.

PLUS:pc