NOUVELLES

Au Sahel, la faim pourrait frapper 23 millions de personnes supplémentaires, selon l'IFRC

14/02/2012 08:40 EST | Actualisé 15/04/2012 05:12 EDT

La crise alimentaire au Sahel, dans l'ouest de l'Afrique, pourrait s'étendre à 23 millions de personnes supplémentaires sans une aide immédiate, a averti mardi la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC).

Actuellement, 10 à 14 millions de personnes n'ont pas assez de nourriture dans la région du Sahel en raison notamment d'un manque de précipitations, souligne l'organisation humanitaire.

Au Tchad et en Mauritanie, la récolte ne représente que la moitié des besoins alimentaires, a précisé à Genève devant la presse Momodou Lamin Fye, représentant régional de l'IFRC pour le Sahel.

Selon la porte-parole de l'ONU Corinne Momal-Vanian, les agences internationales n'ont collecté depuis décembre que 135 des 720 millions de dollars (102 des 547 millions d'euros) d'aide jugés nécessaires pour le Sahel en 2012. AP

lma/v348

PLUS:pc