NOUVELLES

Résolu prolonge son offre pour Fibrek et veut bloquer celle de Mercer

13/02/2012 11:18 EST | Actualisé 14/04/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Produits forestiers Résolu (TSX:ABH), anciennement connu sous le nom d'AbitibiBowater, prolonge son offre d'acquisition non sollicitée pour Fibrek (TSX:FBK) et cherche à bloquer l'offre rivale présentée par Mercer International.

Le producteur montréalais de papier journal, de pâte et de bois d'oeuvre a annoncé lundi avoir déposé une demande d'ordonnance d'interdiction d'opérations à l'égard de l'offre proposée par Mercer International (TSX:MRI.U) visant l'acquisition de Fibrek. L'entente à l'amiable a été annoncée par Fibrek et Mercer vendredi.

Résolu a déposé sa requête auprès du Bureau de décision et de révision, tribunal administratif sur les valeurs mobilières au Québec.

Résolu fait valoir que l'offre de 170 millions $ de la société de Vancouver Mercer comporte un placement privé de bons de souscription dont l'escompte et l'effet dilutif sont inappropriés et prévoit une indemnité de résiliation déraisonnable.

La compagnie estime qu'il s'agit de «mesures de défense illicites et inappropriées» contre son offre pour Fibrek.

Résolu a aussi annoncé lundi qu'il prolonge jusqu'au 23 février son offre d'acquisition non sollicitée pour Fibrek.

Le producteur montréalais affirme que 66 millions d'actions ordinaires de Fibrek ont été déposées en réponse à son offre, ce qui représente environ 52 pour cent des actions ordinaires en circulation.

Résolu a besoin des deux tiers des actions pour mener à bien sa tentative d'acquisition de 130 millions $. La nouvelle échéance, si elle n'est pas modifiée, prendra fin à 17h le 23 février.

Le gouvernement du Québec a accepté de prêter à Mercer jusqu'à 70 millions $ pour financer la partie liquide de l'offre. Le reste du montant proviendra des actions de Mercer.

Lundi sur le parquet de Toronto, le titre de Résolu a gagné 23 cents à 15,33 $ pendant que celui de Fibrek a avancé de 2 cents à 1,34 $.

PLUS:pc