NOUVELLES

L'Ontario conservera ses garderies, promet le ministre des Finances

13/02/2012 02:49 EST | Actualisé 14/04/2012 05:12 EDT

TORONTO - L'Ontario conservera son système de garderies à plein temps malgré les recommandations d'un économiste chargé par le gouvernement d'examiner les finances publiques.

Le ministre provincial des Finances, Dwight Duncan, en a pris l'engagement lundi après un discours sur les solutions envisagées pour réduire le déficit budgétaire de l'Ontario, qui pourrait s'élever cette année à 16 milliards $, selon le Conference Board du Canada. Il a prononcé son allocution devant l'Economic Club du Canada, à Toronto.

Mercredi, un ancien économiste principal à la Banque TD, Don Drummond, publiera son rapport sur la question.

M. Duncan a indiqué que le rapport Drummond recommandera la fermeture de tous les services de garde à temps plein. Mais le ministre des Finances promet qu'il ne se pliera pas à cette recommandation.

Le ministre a par ailleurs annoncé lundi que la province vendra l'édifice abritant le siège social de la société des alcools de l'Ontario (LCBO). Cette transaction devrait rapporter 200 millions $ au trésor public.

Il a aussi annoncé que le secteur privé prendrait une place plus grande au sein de ServiceOntario, le guichet unique du gouvernement provincial. Par ailleurs, le gouvernement libéral réévaluera la subvention de quelque 345 millions $ accordée chaque année à l'industrie des courses de chevaux par la Société des loteries et des jeux de l'Ontario (OLG).

Selon Dwight Duncan, le rapport Drummond conclura que si la livraison des services publics n'est pas revue, le déficit de la province aura presque doublé dans cinq ans — il pourrait atteindre 30 milliards $ en 2017-2018.

PLUS:pc