POLITIQUE

Grève dans certains CPE mercredi et jeudi

13/02/2012 04:56 EST | Actualisé 13/02/2012 05:00 EST
SRC

(Radio-Canada.ca) - À moins d'un dénouement dans les négociations en cours, les 8500 travailleuses et travailleurs des centres de petite enfance (CPE) affiliés à la CSN seront en grève tournante les 15 et 16 février.

S'il y a bel et bien débrayage, les CPE des régions suivantes seront en grève le mercredi 15 février : Montérégie, Estrie, Outaouais, Laurentides, Lanaudière, Abitibi, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Côte-Nord, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie, Îles-de-la-Madeleine et Centre-du-Québec.

Le jeudi 16 février, les CPE de Montréal et de Laval, ainsi que ceux de la région de Québec et de Chaudière-Appalaches le seront à leur tour.

Les pourparlers achoppent notamment sur la question des vacances et des salaires.

Le syndicat réclame 13 jours de jours fériés, 10 jours de congé personnels et 6 semaines de congé annuel. Le gouvernement, lui, maintient l'offre faite à ses fonctionnaires, soit 5 semaines de vacances après 25 ans de travail.

Pour ce qui est des salaires, le syndicat demande une hausse de 11,25 % en 3 ans, alors que Québec offre une augmentation de 6 % sur 5 ans, soit la même offre qui avait été faite aux employés du secteur public.

Une grève avait paralysé vendredi dernier quelque 360 CPE de la province, privant 20 000 familles des services de garde.

Liste des 360 CPE de la CSN

Qu'est-ce que un CPE?

Les centres de la petite enfance sont des institutions spécifiquement québécoises vouées à la garde et à l'éducation de jeunes enfants. Le principe en est l'accès à la garde d'enfants pour tous. Ils sont gérés par un conseil d'administration composé d'au moins deux tiers de parents utilisateurs des services de garde et sont financés par la province. Le réseau des CPE a été mis sur pied en 1997 par Pauline Marois, alors ministre de l'Éducation.