NOUVELLES

Deux jeunes sont secourus sur le lac Érié, puis accusés du vol de l'embarcation

13/02/2012 01:35 EST | Actualisé 14/04/2012 05:12 EDT

CHATHAM, Ont. - Deux adolescents ontariens ont appris à leurs dépens que les autorités ne sont pas aussi promptes au pardon que des parents peuvent l'être après des péripéties où leur vie était menacée.

Après avoir été secourus plus tôt en février sur un radeau dérivant sur le lac Érié, ils sont maintenant accusés au criminel pour le vol de l'embarcation.

La police régionale de Chatham-Kent allègue que les adolescents s'étaient emparés d'une petite embarcation destinée à la chasse aux canards le 5 février dernier à l'embarcadère de Shrewsbury, en Ontario.

Mais incapables de revenir sur la berge, ils ont dérivé plusieurs heures sur le lac. La police a finalement alerté la garde côtière américaine, qui a secouru les deux jeunes aux petites heures du matin le 6 février.

Et dimanche soir dernier, les jeunes de 17 et 18 ans, de Harwich Township, ont été appréhendés pour vol d'un bien d'une valeur de moins de 5000 $.

Le jeune homme de 18 ans devra aussi faire face à une accusation d'avoir violé un couvre-feu ordonné par le tribunal.

PLUS:pc