NOUVELLES

Bombardier Aéronautique vend cinq avions Q400 NextGen pour 160 millions $ US

13/02/2012 09:42 EST | Actualisé 14/04/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Bombardier Aéronautique semble prendre son envol, alors que le constructeur vient de recevoir une deuxième commande de ses appareils régionaux en moins d'une semaine.

La plus récente commande, annoncée lundi, concerne la vente de cinq avions Q400 NextGen à un transporteur aérien dont l'identité n'a pas été précisée. La valeur de la transaction est estimée à 160 millions $ US.

La division de fabrication d'avions de Bombardier (TSX:BBD.B) a indiqué que la commande avait été faite par une société qui préfère garder l'anonymat pour le moment.

«Les avions Q400 et Q400 NextGen font des progrès sur les marchés du monde entier et sont en service ou en commande ferme pour quelque 40 exploitants», a affirmé Mike Arcamone, président de Bombardier Avions commerciaux.

La transaction annoncée lundi fait passer le nombre de commandes d'avions Q400 et Q400 NextGen à 418, dont 389 avaient déjà été livrés à la fin de 2011, a indiqué Bombardier.

Cette commande montre que les ventes de Bombardier commencent à prendre du rythme, a estimé Benoît Poirier, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins.

«Bien que petite, cette transaction donne du souffle au carnet de commandes de Q400 de Bombardier, qui en avait besoin», a-t-il déclaré.

Vendredi dernier, Bombardier a annoncé une commande évaluée à 297 millions $ US pour six appareils CRJ900 NextGen, en plus d'une option pour 18 avions de plus, de la part d'un acheteur non identifié.

La veille, l'entreprise avait fait savoir que le transporteur China Express Airlines était le client s'étant porté acquéreur d'appareils CRJ900 NextGen en octobre dernier.

Bombardier Aéronautique fait partie de Bombardier, un fabricant de trains et d'avions dont les revenus se sont élevés à près de 18 milliards $ lors de son plus récent exercice fiscal. L'entreprise mène ses activités dans le monde entier.

Les actions de Bombardier ont terminé la séance de lundi à 4,85 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de six cents, soit un peu plus d'un pour cent, par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc