NOUVELLES

Benyamin Nétanyahou blâme l'Iran pour des attaques en Inde et en Géorgie

13/02/2012 09:33 EST | Actualisé 14/04/2012 05:12 EDT

JÉRUSALEM - Des diplomates israéliens en Inde et en Géorgie ont été la cible d'attentats manqués lundi, ont annoncé des responsables israéliens. Les explosions ont fait quatre blessés.

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a accusé l'Iran et ses alliés libanais du Hezbollah.

«Aujourd'hui, nous avons été les témoins deux tentatives d'attentat contre des civils innocents», a déclaré Benyamin Nétanyahou devant des parlementaires de son parti le Likoud.

«L'Iran est derrière ces attaques et reste le principal exportateur de terrorisme dans le monde.»

Les attaques n'ont pas été revendiquées, mais le chef du gouvernement israélien a rapporté que les représentations israéliennes avaient été la cible d'attaques similaires ces derniers mois en Azerbaïdjian et en Thaïlande.

«Dans tous ces cas, les éléments derrière ces attaques étaient l'Iran et son protégé Hezbollah», a-t-il ajouté.

Téhéran a rejeté ces allégations.

«Cette accusation fait partie de la guerre psychologique menée contre l'Iran par le régime sioniste», a expliqué le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast, cité par l'agence officielle IRNA.

Ces violences interviennent alors que de récentes déclarations de responsables israéliens ont soulevé la crainte que l'État hébreu ne se prépare à une frappe imminente contre des installations nucléaires iraniennes. Les États-Unis et leurs partenaires occidentaux ont pressé Israël de laisser aux sanctions contre l'Iran le temps d'agir.

L'explosion à New Delhi a détruit la voiture d'un diplomate israélien en Inde et blessé un chauffeur et l'épouse d'un diplomate, ainsi que deux autres personnes dans un autre véhicule, selon les autorités indiennes.

Le porte-parole de l'ambassade israélienne David Goldfarb a déclaré que l'explosion s'était produite en fin d'après-midi près de l'ambassade. Sur des images télévisées, un minivan tractait une voiture aux plaques diplomatiques, la porte arrière arrachée.

D'après le ministère israélien de la Défense, l'Israélienne touchée Tal Yehoshua-Koren, a été légèrement blessée par des éclats et était soignée dans un hôpital local par des médecins israéliens. Elle a été présentée comme l'épouse d'un responsable du ministère basée à New Delhi.

En Géorgie, une bombe a été découverte sous un véhicule de l'ambassade d'Israël à Tbilissi, avant qu'elle n'explose.

Le chauffeur a remarqué un paquet sous le chassis de la voiture et a appelé la voiture, a rapporté le porte-parole du ministère géorgien de l'Intérieur Shota Utiashvili. La police a alors découvert une grenade et l'a désamorcée.

PLUS:pc