NOUVELLES

Les enquêteurs cherchent des réponses au lendemain du décès de Whitney Houston

12/02/2012 08:02 EST | Actualisé 13/04/2012 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Au moment où les plus grands noms du monde de la musique se préparaient pour un gala des Grammy qui devrait ressembler autant à une cérémonie à la mémoire de Whitney Houston qu'à une soirée festive, des enquêteurs tentaient de comprendre ce qui avait mené au décès de l'ancienne diva de la musique pop.

La dépouille de Mme Houston est arrivée à la morgue tôt dimanche, et une autopsie pourrait permettre d'éclaircir comment la chanteuse américaine a rendu l'âme dans sa chambre d'hôtel du Beverly Hills Hilton samedi après-midi. Il faudra vraisemblablement attendre plusieurs semaines avant d'établir, officiellement, la cause du décès alors que les enquêteurs devront prendre connaissance des résultats des tests toxicologiques.

À cet effet, les responsables du bureau du coroner ont fait savoir, en milieu de soirée dimanche, qu'ils ne révéleraient aucune information liée à l'autopsie de Mme Houston, à la demande des enquêteurs.

Le lieutenant Mark Rosen, de la police de Beverly Hills, a déclaré que certains détails de l'autopsie pourraient être révélés lundi, mais la décision finale appartiendra aux enquêteurs. Le lieutenant Rosen a par ailleurs rappelé que rien n'indiquait qu'il y avait eu acte criminel lorsqu'un membre de l'entourage de Mme Houston a trouvé son corps inanimé, samedi.

Le coroner en chef adjoint, Ed Winter, a confirmé aux médias, dimanche après-midi, que Mme Houston avait été retrouvée dans une baignoire. Il a refusé de dévoiler les découvertes des enquêteurs dans la chambre, mais précisé que le corps de la chanteuse n'affichait aucun trauma.

Par ailleurs, la fille de Whitney Houston a dû être transportée par ambulance dans un hôpital de Los Angeles, dimanche matin, avant d'en obtenir son congé plus tard en journée. Une source proche de la famille a confié que Bobbi Kristina Brown, âgée de 18 ans et née du mariage de la chanteuse avec Bobby Brown, avait été traitée pour des problèmes de stress et d'anxiété.

La jeune femme avait accompagné sa mère lors de plusieurs événements reliés à la soirée des Grammy, la semaine dernière.

«En ce moment particulier, nous demandons de respecter notre vie privée, et tout particulièrement celle de ma fille, Bobbi Kristina», a écrit Bobby Brown dans une déclaration rendue publique environ une heure après qu'elle eut été transportée de son hôtel.

«J'apprécie tous les souhaits de sympathie qui ont été adressés à ma famille et à moi-même en ces temps extrêmement difficiles.»

PLUS:pc