NOUVELLES

Coupe du monde de judo: une médaille d'argent pour Valois-Fortier

12/02/2012 04:50 EST | Actualisé 13/04/2012 05:12 EDT

OBERWART, Autriche - Le judoka Antoine Valois-Fortier (moins de 81 kg) a remporté sa première médaille dans une Coupe du monde européenne, dimanche, finissant deuxième à Oberwart, en Autriche.

«J’ai eu quelques médailles en Coupe du monde auparavant, mais c’est ma première en Europe, a dit Valois-Fortier. Et en judo, les Coupes du monde en Europe sont reconnues pour être celles où le niveau est le plus relevé. Je suis donc bien content.»

Le Québécois, 28e au monde, a connu une journée épuisante, lui qui a dû gagner pas moins de cinq duels afin d’accéder à la finale.

«Il y avait énormément de compétiteurs. Je n’ai eu aucun combat facile, a mentionné Valois-Fortier, qui a bataillé les cinq minutes réglementaires à chacune de ses cinq premières sorties. Chaque combat a été une guerre. Malheureusement, je n’ai pas pu finir sur une bonne note, mais bon, je suis quand même content de ma journée.»

En finale, l’athlète de 21 ans a été surpris par le Géorgien Levan Tsiklauri, classé 50e, qui a marqué ippon.

«Je me suis retrouvé dans une position qui ne m’était pas familière. Ç’a commencé debout, il m’a amené au sol et il a terminé sa clé de bras immédiatement. Dans la position de départ où nous étions, debout, ça m’a surpris», a-t-il admis.

Valois-Fortier a tout de même obtenu de précieux points dans sa quête d’un laissez-passer pour les Jeux olympiques de Londres.

«J’avais déjà accumulé beaucoup de points, probablement suffisamment. À mon avis, ça vient sécuriser ma place dans le top-22 qui est demandée.»

Dans la même catégorie, le Québécois Kalem Kachur n’a pas obtenu de classement, après avoir été éliminé à sa seconde sortie.

Coupe du monde de Budapest

Les Québécoises Catherine Roberge et Marylise Lévesque étaient par ailleurs à la Coupe du monde de Budapest, en Hongrie, du côté des moins de 78 kg.

Roberge a récolté une cinquième place, grâce à une fiche de trois victoires et deux défaites, tandis que Lévesque a été écartée à son deuxième duel.

«Ç’a été une super bonne journée. Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait plusieurs combats. J’avais un bon tirage et je me suis super bien battue», a résumé Roberge, 29e au monde, tout de même déçue de s’être inclinée en quart de finale face à la Japonaise Tomomi Okamura, classée 18e.

«J’ai fait une minuscule erreur et elle en a profité tout de suite. J’ai contrôlé le combat mais j’ai perdu par yuko», a dit celle qui a ensuite triomphé au repêchage, avant de s’incliner face à la Hongroise Abigel Joo, cinquième judoka mondiale dans la catégorie.

PLUS:pc