NOUVELLES

Cabrera-Bello remporte la Classique du désert et atteint le top 60

12/02/2012 01:10 EST | Actualisé 13/04/2012 05:12 EDT

DUBAI, Émirats arabes unis - Confronté à un peloton relevé, Rafael Cabrera-Bello a gagné la Classique du désert, dimanche, jouant 68 pour battre Lee Westwood et Stephen Gallacher par un coup. Il obtenait ainsi sa deuxième victoire sur le circuit européen.

Westwood (70) et Gallacher (69) auraient pu forcer une prolongation, mais ils ont tous deux raté des occasions d'oiselet au 18e. Cabrera-Bello a triomphé avec un total de 270, 18 coups sous la normale.

Avec ce gain s'ajoutant à une victoire en Autriche en 2009, Cabrera-Bello a atteint le top 60 et s'est mérité une place au Championnat par trous en Arizona, à partir du 23 février. L'Espagnol de 27 ans occupait précédemment le 119e rang au monde.

«Ç'a été une semaine vraiment très spéciale pour moi, a dit Cabrera-Bello. J'ai très bien fait du début à la fin. Je suis fier d'avoir remporté un tournoi où il y avait autant de gros noms. Je suis resté calme et j'ai tout fait correctement. C'est merveilleux.»

Westwood a commis un boguey au cinquième trou et a raté des roulés qui lui auraient valu des oiselets aux neuvième et 10e trous. Cabrera-Bello a signé l'oiselet au 11e et 12e trous, cette dernière réussite le plaçant en tête.

Marcel Siem, amorçant la ronde à un coup de la tête, a fini en quatrième place après un 71 pour 273.

George Coetzee (70), Scott Jamieson (71), Soren Kjeldsen et Rory McIlroy (71), le champion en titre de l'Omnium des États-Unis, ont fini à 274.

L'Allemand Martin Kaymer, quatrième joueur au monde, a joué 74 pour 277. Il avait deux coups de retard sur la tête après le troisième parcours.

Cabrera-Bello devient un autre joueur peu connu à soulever un trophée européen en 2012, après la victoire de l'Anglais Robert Rock à Abu Dhabi, le mois dernier.

PLUS:pc