NOUVELLES

Un groupe de braconniers est arrêté dans la région de Sainte-Anne-de-la-Pérade

11/02/2012 10:56 EST | Actualisé 12/04/2012 05:12 EDT

QUÉBEC - Les agents de protection de la faune ont mis fin samedi matin, aux pratiques illégales d'un groupe de braconniers de la région de Sainte-Anne-de-la-Pérade, en Mauricie.

Les actes de braconnage qui leur sont reprochés concernent principalement des surplus de prises et la vente illégale d'oiseaux migrateurs.

Le gibier, en majorité des oies blanches et des canards, était chassé en surplus de la limite permise sur le territoire de Sainte-Anne et était par la suite vendu à des résidents du secteur.

Quelque 76 chefs d'accusation ont été cumulés jusqu'à présent. S'ils sont reconnus coupables, les individus impliqués sont passibles d'amendes pouvant totaliser 53 000 $. Au total, huit personnes ont été interrogées et cinq perquisitions ont été effectuées, ce qui a mené à la saisie d'armes de chasse et d'oiseaux migrateurs. Ce nombre pourrait augmenter en fonction de la preuve supplémentaire recueillie au cours des prochains jours.

Soulignons que c'est grâce à des dénonciations de citoyens et à près de trois années d'enquête que les agents de protection de la faune de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont pu réunir suffisamment de preuves pour mettre fin aux activités illégales des individus fautifs.

PLUS:pc