NOUVELLES

Les premières maisons mobiles sont en route pour Attawapiskat, en Ontario

11/02/2012 04:49 EST | Actualisé 12/04/2012 05:12 EDT

ATTAWAPISKAT, Ont. - Deux maisons modulaires sont en route vers la réserve autochtone d'Attawapiskat, dans le nord de l'Ontario, mais des responsables fédéraux ont laissé entendre que le programme immobilier faisait déjà face à des obstacles importants.

Ottawa a promis d'envoyer 22 habitations modulaires dans la communauté située en bordure de la Baie James après que cette dernière eut déclaré l'état d'urgence à l'automne dernier en raison d'une importante crise du logement.

Les maisons n'ont cependant pas pu être envoyées avant que la route reliant la Première Nation et Moosonee, en Ontario, ne soit suffisamment gelée.

Le premier envoi est parti par la route cette fin de semaine, mais le ministre des Affaires autochtones John Duncan dit s'inquiéter du risque que la température clémente ne force la fermeture de la route et empêche la livraison des autres maisons.

Selon M. Duncan, il est donc impératif que tout soit mis en oeuvre pour que les emplacements destinés aux maisons modulaires soient préparés le plus rapidement possible à Attawapiskat, afin que les livraisons soient effectuées.

Le député néodémocrate Charlie Angus, qui représente la région, blâme le manque de progrès sur un gestionnaire tiers-partite nommé par Ottawa pour gérer les finances du conseil de bande de la communauté.

Les fonds nécessaires pour effectuer les travaux de préparation n'ont pas été rendus disponibles, et ce même si les équipes de construction sont disponibles et prêtes à travailler, a-t-il dit samedi.

Le conseil de bande s'est fait dire de préparer les emplacements et d'envoyer la facture au gestionnaire à Winnipeg, mais, au dire de M. Angus, il est très difficile d'effectuer ces travaux lorsque les fonds ne circulent pas.

Le député fédéral rappelle que le temps est compté, et que si la route d'hiver n'est plus praticable, une année complète aura été perdue.

PLUS:pc