NOUVELLES

Grande-Bretagne: cinq employés du "Sun" arrêtés dans l'enquête pour corruption

11/02/2012 09:24 EST | Actualisé 12/04/2012 05:12 EDT

Huit personnes, dont cinq employés du plus gros tabloïd de Grande-Bretagne, "The Sun", ont été arrêtées samedi dans l'enquête sur des pots de vin présumés qui auraient été versés à des responsables de la police et de la défense britanniques, selon des sources policières et le groupe de presse Murdoch.

News Corp, le groupe du magnat de la presse Rupert Murdoch, qui a acquis "The Sun" en 1969, a fait savoir dans un communiqué que la police avait également mené des perquisitions aux domiciles des cinq employés du journal arrêtés, ainsi que dans les bureaux londoniens du groupe.

Une employée du ministère britannique de la Défense, âgée de 39 ans, un membre des forces armées de 36 ans et un policier, membre de la police du Surrey, de 39 ans ont été également interpellés à l'aube, selon la police.

Le mois dernier, quatre anciens et actuels journalistes du "Sun" avaient été interpellés dans le cadre de cette même enquête pour corruption, en plein scandale sur les méthodes des tabloïds britanniques. Au total, 21 personnes ont été interpellées, dont trois policiers, mais aucune n'a été inculpée pour l'heure. Parmi elles, figure l'ancien rédacteur en chef de "News of the World" Andy Coulson, ancien responsable de la communication de l'actuel Premier ministre David Cameron.

En juillet dernier, Rupert Murdoch avait fermé le "News of the World", un journal qui existait depuis 168 ans, devant l'indignation suscitée par la révélation de l'étendue des écoutes illégales qui auraient été menées par le tabloïd, accusé d'avoir espionné des célébrités, des personnalités publiques et des victimes de crimes. AP

sb/v0203

PLUS:pc