NOUVELLES

Du pétrole brut s'est échappé dans une rivière du Venezuela; la fuite contenue

11/02/2012 08:00 EST | Actualisé 12/04/2012 05:12 EDT

CARACAS, Venezuela - Du pétrole brut s'est échappé d'un oléoduc dans la rivière Guarapiche, dans l'est du Venezuela, mais la compagnie publique Petroleos de Venezuela SA a indiqué que ses employés avaient réussi à contenir la fuite, qui a tout de même eu le temps de colorer une partie des eaux de la rivière en noir.

Le directeur environnemental de la compagnie, Ramiro Ramirez, a indiqué que les travailleurs avaient retiré «un bon pourcentage du pétrole brut» dans la rivière. Il a affirmé qu'ils avaient fermé les prises d'eau le long de la rivière, où se trouve une usine d'épuration d'eau.

Les porte-parole de Petroleos de Venezuela ont expliqué qu'un tuyau transportant du pétrole brut vers une usine de transformation s'était rompu, le 4 février dernier. M. Ramirez s'est toutefois gardé de préciser la quantité de pétrole qui s'en est échappée. Il a ajouté que les autorités enquêtaient sur la cause de l'accident.

Selon la station de télévision vénézuélienne Globovision, le gouverneur Jose Gregorio Biceno a annoncé plus tôt cette semaine que le gouvernement avait déclaré l'urgence dans l'État de Monagas après que la fuite eut contraint les autorités à interrompre la distribution d'eau dans certaines parties de la ville de Maturin.

M. Briceno a affirmé que les cours avaient été suspendus dans les écoles des régions touchées et que les bureaux de la fonction publique avaient réduit leurs heures d'ouverture en raison de problèmes d'approvisionnement en eau.

PLUS:pc