NOUVELLES

Des centaines de personnes commémorent la fin des violences au pays basque

11/02/2012 05:55 EST | Actualisé 12/04/2012 05:12 EDT

MADRID - Des centaines de personnes sont sorties dans les rues de la ville de Bilbao, au nord de l'Espagne, samedi, afin de commémorer la fin des violences perpétrées par les mouvements nationalistes basques en Espagne et d'honorer la mémoire des victimes d'actes terroristes.

Parmi les participants du rassemblement, se trouvaient le président du pays basque Patxi Lopez, le maire de Bilbao Inaki Azkuna et de nombreux acteurs des violences de Patrie basque et liberté (ETA). Ils ont tous marché derrière une bannière sur laquelle les mots «Nous avons réussi» étaient affichés.

L'événement a été organisé par l'organisation pacifique Gesto por la paz (Un geste pour la paix), qui a indiqué dans un communiqué que la marche de samedi serait sa dernière.

L'ETA a déclaré en octobre qu'elle déposait les armes pour de bon. Des manifestations similaires, où les participants demandaient à l'ETA de mettre fin aux violences, ont eu lieu à tous les ans depuis 24 ans autour du 30 janvier, date à laquelle l'homme politique indien Mohandas K. Gandhi a été assassiné en 1948.

PLUS:pc