NOUVELLES

Mexique: deux cartels de la drogue auraient donné des millions à des politiciens

10/02/2012 08:26 EST | Actualisé 11/04/2012 05:12 EDT

MEXICO - Des policiers américains ont découvert certaines preuves selon lesquelles des cartels de la drogue auraient donné des millions de dollars au gouverneur d'un État mexicain et à des membres de l'ancien parti au pouvoir au Mexique en échange de leur influence politique, selon des documents remis à la cour au Texas.

Quatre informateurs secrets ont affirmé à la Drug Enforcement Administration (DEA) que les cartel Zeta et du Golfe auraient effectué des paiements à des membres du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), dont Thomas Yarrington, l'ancien gouverneneur de l'État de Tamaulipas de 1999 à 2004.

C'est ce que l'on peut lire dans une plainte de 13 pages déposée à la Cour du district de San Antonio, au Texas.

Selon la plainte, les agents de la DEA auraient obtenu des registres faisant état de millions de dollars remis aux représentants de M. Yarrington.

L'enquête pourrait avoir une incidence sur la campagne présidentielle mexicaine. Le candidat du Parti révolutionnaire institutionnel est en avance dans les sondages et pourrait reprendre le pouvoir, 12 ans après en avoir été chassé.

M. Yarrington n'a pas répondu aux demandes d'entrevues.

Mauricio Fernandez, du bureau de la DEA à San Antonio, a indiqué que cette plainte survient après une longue enquête, qui a occupé plusieurs personnes.

Des procureurs mexicains ont affirmé, le mois dernier, qu'ils enquêtaient sur d'anciens responsables de l'État de Tamaulipas en lien avec des crimes fédéraux. M. Yarrington et deux anciens gouverneurs membres du PRI, Manuel Cavazos et Eugenio Hernandez, ont reconnu qu'ils faisaient l'objet d'une enquête.

Le PRI a accusé le Parti action nationale, actuellement au pouvoir, de manipuler la justice afin d'arriver à ses fins et de garder le pouvoir.

PLUS:pc