NOUVELLES

Émeute de Vancouver: le juge hésite à autoriser les caméras dans la salle

10/02/2012 09:41 EST | Actualisé 11/04/2012 05:12 EDT

VANCOUVER - La première demande visant à installer des caméras dans un tribunal lors des audiences des suspects de l'émeute de la Coupe Stanley à Vancouver semble se diriger vers un refus.

Le juge Malcom MacLean de la Cour provinciale dit avoir des réserves face à la technologie, les coûts, la protection de la cour et l'effet négatif que la présence de caméras pourrait avoir sur les témoins.

Il a ajouté qu'il rendra sa décision sur la question lundi.

Peu importe son jugement, le juge MacLean dit ne pas vouloir que l'audience sur la peine pour l'émeutier Ryan Dickinson soit tenue mardi. Ce dernier a admis sa culpabilité.

Greg DelBigio, l'avocat de M. Dickinson, affirme qu'il y a une perception selon laquelle son client se retrouve sous le feu des projecteurs à la demande de responsables politiques, incluant le premier ministre de la Colombie-Britannique qui a demandé à ce que les affaires liées à l'émeutes soient télévisées.

M. Dickinson a plaidé coupable à l'accusation d'avoir participé à l'émeute du 15 juin, et à une accusation de bris de condition en lien avec une précédente accusation d'agression.

PLUS:pc