NOUVELLES

Le bénéfice de Thomson Reuters plonge avec une dépréciation de 3 milliards $ US

09/02/2012 12:07 EST | Actualisé 10/04/2012 05:12 EDT
Courtoisie

NEW YORK, États-Unis - La société d'information Thomson Reuters a affiché une perte de 2,57 milliards $ US pour son quatrième trimestre, après avoir inscrit une dépréciation de 3 milliards $ US liée à ses activités de services financiers.

La société de New York, dont l'action est transigée à la Bourse de Toronto, a fait état jeudi d'une perte de 3,11 $ US par action, comparativement à un bénéfice de 27 cents US par action à la même période un an plus tôt.

En excluant les éléments non récurrents, Thomson Reuters a engrangé un bénéfice ajusté de 54 cents US par action, en regard d'un bénéfice ajusté de 37 cents US par action un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires de Thomson Reuters a progressé de trois pour cent à 3,58 milliards $ US au plus récent trimestre. Le bénéfice ajusté avant impôts, dépréciation et amortissement a grimpé de 26 pour cent à 864 millions $ US.

Pour l'ensemble de l'exercice, Thomson Reuters a affiché une perte de 1,39 milliard $ US, ou 1,67 $ US par action, comparativement à un bénéfice de 933 millions $ US, ou 1,08 $ US par action, en 2010.

Le chiffre d'affaires de 2011 s'est accru de six pour cent à 13,8 milliards $ US, tandis que le bénéfice ajusté par action a gagné 27 pour cent à 1,98 $ US.

Thomson Reuters tente de faire grimper ses revenus alors qu'il doit naviguer à travers de plus difficiles conditions économiques et de plus faibles résultats pour ses activités liées aux marchés financiers, qui fournissent des données spécialisées aux banques, aux courtiers et à d'autres sociétés financières.

La société a annoncé en décembre un remaniement au sein de sa direction, qui a vu Tom Glocer abandonner le poste de chef de la direction. Il est remplacé depuis le 1er janvier par James Smith, qui occupait auparavant le poste de chef de l'exploitation.

Thomson Reuters, contrôlée par la famille Thomson de Toronto, a des bureaux à Toronto, New York et Londres, et compte environ 55 000 employés.

L'action de Thomson Reuters (TSX:TRI) a retraité jeudi de 34 cents à la Bourse de Toronto, où elle a terminé à 27,36 $.