Syrie: Obama dénonce un "bain de sang atroce"

Publication: Mis à jour:
Le président américain Barack Obama a dénoncé jeudi le
Le président américain Barack Obama a dénoncé jeudi le "bain de sang atroce" qui est selon lui en cours en Syrie, et assuré que les Etats-Unis et l'Italie voulaient y mettre fin. (Getty)

(Agence France-Presse)

WASHINGTON, 9 février 2012 (AFP) - Le président américain Barack Obama a dénoncé jeudi le "bain de sang atroce" qui est selon lui en cours en Syrie, et assuré que les Etats-Unis et l'Italie voulaient y mettre fin, à l'issue d'une rencontre à la Maison Blanche avec le Premier ministre italien Mario Monti.

"En Syrie nous voulons tous les deux mettre fin au bain de sang atroce que nous observons" et que le "gouvernement qui a agressé son peuple" soit remplacé, a déclaré Barack Obama à la presse, dans le Bureau ovale, à l'issue de sa rencontre avec M. Monti.

Plus de 80 personnes ont été tuées jeudi en Syrie, dont une majorité de civils abattus par les forces du régime de Bachar al-Assad dans la ville de Homs, haut lieu de la contestation dans le centre du pays, l'ONU prédisant "une aggravation" du conflit en l'absence d'un consensus international.

Barack Obama a aussi évoqué avec Mario Monti la chute du régime de Mouamar Kadhafi en Libye. "Nous n'aurions pas pu réussir en Libye sans la contribution extraordinaire de nos partenaires italiens, et nous avons tous les deux exprimé notre souhait de travailler avec le gouvernement de transition" en Libye, a dit le président américain.

Sur le web

Les USA devraient envisager d'armer l'opposition syrienne

Veto de la Russie et de la Chine à l'Onu sur la Syrie