Huffpost Canada Quebec qc

Semaine de la mode de Montréal: Samuel Dong, Abol et Ça va de soi défilent

Publication: Mis à jour:
Défilés Samuel Dong, d'Abol et Ça va de soi à la Semaine de la mode de Montréal.
Défilés Samuel Dong, d'Abol et Ça va de soi à la Semaine de la mode de Montréal.

Additionner les vestes et les pulls. Multiplier les épaisseurs, les couleurs et les textures. Soustraire tout adjectif négatif pouvant être lié à l'hiver. Ce sont les grandes lignes des collections tout en courbes de Samuel Dong, d'Abol et de Ça va de soi, présentées lors de la troisième journée de la Semaine de la mode de Montréal (SMM).

L'hiver rime peut-être avec manque de lumière, mais il ne saurait être synonyme d'absence de couleurs pour Samuel Dong. Celui-ci a fait voir une collection hétéroclite où les couleurs vives, les tissus chatoyants et les imprimés floraux dominent. Le mauve, le vert, le rose et le bleu royal se marient au brun et au noir, dans une palette qui évoque une nature luxuriante et sauvage. Les manteaux et les robes ont des motifs très différents, des teintes contrastantes et sont créés dans des tissus distincts. Combinés, ils témoignent de la recherche, parfois par la surcharge, d'une extravagance certaine.

À l'instar de Samuel Dong, la designer Hamideh Abol explore la superposition de textures. Celle-ci a présenté la première collection de sa griffe Abol, une ligne d'«éco haute couture» fondée l'an dernier. Toutes ses créations sont taillées dans des étoffes qu'elle fabrique elle-même à partir de matériaux bruts, souvent de la laine. Il en résulte des robes et des jupes dont le tissu se rapproche tantôt du coton froissé, tantôt du feutre. Les pièces possèdent chacune leur palette de couleur propre, leur amalgame de textile singulier.

Du côté d'Antoine Nasri et de sa ligne Ça va de soi, les corps se couvrent de veste de laine et de cardigans de cachemire et de coton, souvent des deux à la fois. Une veste de gros tricot s'ouvre ainsi sur un gilet ajusté aux boutons délicats; une tunique sans manches se porte par-dessus un col roulé. Avec ses vêtements à dominantes bleu pâle, noir et beige, Ça va de soi propose une collection très classique, visiblement destinée aux femmes de carrière qui visent le confort.

-

Semaine de la mode à Montréal: le défilé Samuel Dong
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Semaine de la Mode de Montréal : Abol | art de vivre | SweetspotQC ...

La Vitrine • SEMAINE DE MODE DE MONTRÉAL 22E ÉDITION

Semaine de mode de Montréal - District Mode

Semaine de mode de Montréal: un automne chaud en vue!

22e Semaine de mode de Montréal : retour sur la soirée de mardi

Pleins feux sur la Semaine de la mode de Montréal

Le «bohemian chic» d'Abol

Samuel Dong a le sens du glamour