NOUVELLES

Laurentides: démantèlement d'un réseau de production de drogue

08/02/2012 08:24 EST | Actualisé 09/04/2012 05:12 EDT
CP

MONTRÉAL - Les policiers montréalais, aidés de leurs collègues de la Sûreté du Québec, ont mené des perquisitions mercredi afin de démanteler un réseau de production de drogues de synthèse lié au crime organisé.

L'opération policière s'est déployée à Montréal mais aussi dans la couronne nord, notamment à Sainte-Sophie, dans les Laurentides.

En tout, 29 perquisitions ont été réalisées et six individus ont été appréhendés afin d'être traduits en justice sous des accusations de complot, possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic, production de substances illicites. Une de ces personnes sera accusée de possession d'une arme à feu prohibée.

Les six hommes, âgés entre 24 et 70 ans, devaient comparaître jeudi au palais de justice de Saint-Jérôme.

Un laboratoire de production de méthamphétamines (drogue synthétique) et d'amphétamines (stimulant communément appelé «ecstasy») a notamment été dans la mire des policiers à Sainte-Sophie. Des experts de Santé Canada et du service local de prévention des incendies étaient sur les lieux en raison de la présence de produits chimiques.

Parmi les perquisitions, sept ont été effectuées à l’intérieur de résidences — dont une à Montréal — et six à l’intérieur de véhicules qui ont été saisis. Quinze entrepôts ont aussi été visés par des perquisitions, permettant de démanteler la chaîne de production en entier ainsi que tous les éléments nécessaires à la fabrication des drogues, qui étaient produites sous la forme de comprimés destinés au marché montréalais, a indiqué la police.