Huffpost Canada Quebec qc

Le Canadien bat les Penguins 3-2 en l'emportant en tirs de barrage

Publication: Mis à jour:
CANADIEN PENGUINS
Louis Leblanc a marqué le premier but des Canadiens (Photo by Francois Lacasse/NHLI via Getty images) | getty

MONTRÉAL - Le Canadien a fourni une autre vive opposition aux Penguins de Pittsburgh, mardi, et ses efforts lui ont finalement permis d'éviter de subir le balayage de la série de quatre affrontements contre eux cette saison, en l'emportant 3-2 en tirs de barrage.

C'est un but de Tomas Plekanec au huitième tour de la séance qui a renvoyé tout le monde à la maison, le coeur léger.

«Je change habituellement d'idée quand je me présente devant le gardien, a souligné Plekanec. Ce soir, j'avais décidé que je décocherais un tir.»

Avant lui, Rene Bourque et Lars Eller avaient aussi trompé la vigilance de Marc-André Fleury. Mais Evgeni Malkin et Chris Kunitz leur avaient fourni la réplique.

Le Tricolore était dû pour gagner en tirs de barrage, lui qui montrait une fiche de 1-7 avant mardi.

Louis Leblanc et Lars Eller ont été les marqueurs du CH (21-24-9) en temps réglementaire; Pascal Dupuis et James Neal, son 28e, ceux des Penguins (30-19-5).

Carey Price a remporté son duel contre Fleury, les visiteurs ayant l'avantage 34-30 dans la colonne des lancers.

Bel effort

Le Canadien a très bien maîtrisé les Pens au cours des deux premières périodes. Rien de flamboyant, que de l'efficacité en défense. On n'avait pas intérêt à tenter d'ouvrir le jeu, de toute façon.

Après une entrée à la matière tiède, ça s'est réchauffé en deuxième période.

Le trio de Plekanec, investi de la mission de stopper l'unité d'Evgeni Malkin, été à même de vérifier la théorie de Jacques Martin, prédécesseur de Randy Cunneyworth, selon laquelle «quand on s'acquitte bien de la tâche dans sa zone, ça crée des occasions à l'attaque».

«Ils ont abattu de la bonne besogne», a affirmé Cunneyworth, en parlant de Plekanec et de ses ailiers Travis Moen, de retour au jeu après une absence de cinq matchs, et Mathieu Darche.

«C'était un premier match pour Moen et ce n'était pas évident pour lui de se voir confier une tâche semblable, mais il a bien paru. Le trio a été efficace en défense et il a créé des choses à l'attaque.»

Plekanec a tout de même connu une très bonne soirée, même s'il l'a conclue avec une fiche de moins-2. Il a donné du rythme aux siens en début de deuxième période, en cognant à la porte du but deux fois pendant une pénalité à Eller.

Plus tard, à l'autre bout, P.K. Subban est venu sauver Price en s'improvisant gardien devant un tir du défenseur Paul Martin.

À la relance, Plekanec s'est échappé devant Fleury qui n'a pas bronché.

«Tomas retrouve son mordant à l'attaque, a dit Cunneyworth. L'important, c'est d'obtenir des occasions et il en a plus que quiconque dernièrement. Il a été récompensé par un beau but en tirs de barrage.»

Leblanc, son 3e

Leblanc a finalement ouvert le score à 11:21 de la deuxième, en déjouant Fleury d'un tir des poignets. Leblanc a rabattu sur la glace à l'aide d'une main la passe de Chris Campoli, qu'a redirigée vers lui Andrei Kostitsyn.

Bourque a par la suite failli doubler l'avance des siens, encore en infériorité. Mais il a raté la cible.

Ça s'est joliment animé en début de troisième tiers, avec trois buts dans les huit premières minutes.

Dupuis a d'abord fait 1-1, à 1:03, même s'il a fait dévier la passe de Joe Vitale à l'aide de son patin droit directement dans l'espace du gardien.

Eller a ensuite redonné l'avance aux hôtes d'une façon bizarre, à 3:00. Son tir anodin, décoché du flanc droit, a fait mal paraître Fleury.

Les Penguins ont recréé l'égalité à 7:32, Neal concrétisant la passe de Malkin devant le but.

Le Canadien a pu déployer une attaque massive avec moins de cinq minutes à écouler. Mais on se doute bien du résultat.

La courte période de prolongation a été enlevante. Les amateurs n'avaient rien vu. La séance des tirs de barrage allaient être bien meilleures.

Sur le web

Le CH n'a pas jeté l'éponge, mais...

Classement - LNH - Canadien - RDS.ca

Plekanec croit encore aux chances du Canadien

Hal Gill intéresse-t-il les Penguins?