Super Bowl: les Pats n'accusent personne pour leur défaite face aux Giants

Aaron Hernande Patriots

Première Publication: 6/02/2012 18:48 Mis à jour: 6/02/2012 21:53

FOXBOROUGH, États-Unis - Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont dit qu'ils n'allaient pas pointer qui que ce soit du doigt pour leur défaite dans le Super Bowl de dimanche, même si le mannequin Gisele Bundchen a décidé de ne pas suivre leur exemple.

L'épouse du quart des Patriots Tom Brady a été surprise à jeter le blâme pour la défaite 21-17 subie aux mains des Giants de New York — leur deuxième au Super Bowl en cinq ans — sur les passes échappées par ses receveurs.

Tard dans la rencontre, le receveur Wes Walker, habituellement plutôt fiable, a échappé une passe lancée vers lui. Aaron Hernandez et Deion Branch ont aussi éprouvé des ennuis avec des passes décochées en leur direction.

Après le match, Bundchen a lancé à des partisans des Giants qui la narquaient que son conjoint «ne peut pas capter les passes qu'il tente». La tirade ponctuée de termes peu élogieux a été captée par les caméras de TheInsider.com.

Brady n'était pas disponible pour commenter ses propos, lundi, quand l'équipe a regagné Gillette Stadium après son vol en provenance d'Indianapolis. Quand on lui demandé si l'équipe avec un commentaire à formuler, le porte-parole des Patriots, Stacey James, a serré les lèvres et fait non de la tête.

Mais le demi défensif James Ihedigbo a déclaré que Welker était l'un des joueurs-clés ayant permis aux Pats d'atteindre le Super Bowl et qu'il n'est pas à blâmer pour la défaite.

«On ne peut pas pointer du doigt qui que ce soit. Wes a fait de gros jeux toute la saison, a-t-il dit. Vous gagnez en équipe, vous perdez en équipe. Et on a perdu contre un bon club de football.»

SUIVRE LE Québec

Publié par Geoffrey Dirat  |