François Legault critique Jean Charest et le traite de «beau parleur»

Publication: Mis à jour:
FRANCOIS LEGAULT CAQ
François Legault a tiré à boulets rouges sur Jean Charest (THE CANADIAN PRESS/Clement Allard) | CP

QUÉBEC - Récemment éprouvé par des cafouillages concernant son soutien financier, le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) François Legault est passé à l'attaque, lundi, en accusant le premier ministre Jean Charest d'être un «beau parleur».

Lors d'un rassemblement public de sympathisants à la CAQ, M. Legault a prononcé un discours dans lequel il a pris M. Charest pour cible.

«On en a assez de la négligence, du copinage et de l'immobilisme, a-t-il dit. Jean Charest, c'est un beau parleur, ce n'est pas un homme de résultats.»

L'ex-ministre péquiste s'est notamment attaqué au projet-phare de M. Charest, le plan nord, soutenant que ce projet de développement économique ne fera rien pour régler les problèmes économiques de villes comme Trois-Rivières, Matane ou Montréal.

«Les libéraux tentent de nous vendre l'idée que le plan nord est la solution à tous nos problèmes, la clé de voute de notre avenir, a-t-il dit. Le plan nord est un plan de diversion.»

Devant environ 300 personnes, M. Legault a dressé un sombre bilan des neuf années au pouvoir de M. Charest, soutenant qu'il n'a rien fait pour améliorer la situation en matière d'éducation, de santé ou d'économie.

Le chef caquiste a déclaré que son nouveau parti a l'intention de donner «un grand coup de balai». Le politicien a d'ailleurs promis que la CAQ sera le «parti de l'efficacité».

Il a prévenu les enseignants et les médecins que leurs conventions collectives seront rouvertes afin d'améliorer leur productivité en échange d'une bonification de leur rémunération.

En quittant la salle d'un hôtel où il venait de prononcer son discours, M. Legault a affirmé qu'il aura l'occasion, mardi, de répondre aux questions relatives au cafouillage suscité par la publication d'une liste de donateurs à l'organisme sans but lucratif qui a donné naissance à la CAQ.

Un conseiller de M. Legault a déjà admis la semaine dernière sa responsabilité concernant les inexactitudes qui truffaient les deux versions du document.

Le chef de l'aile parlementaire de la CAQ, Gérard Deltell, a jugé que cette «erreur de débutant» n'a pas nui à la CAQ puisque ses représentants ont rapidement constaté les informations divergentes, notamment des écarts entre les dons selon les versions du document.

«En politique on a besoin de gens qui reconnaissent, lorsqu'il y a des erreurs qui sont commises, et qui décident de mettre ça de côté, de reconnaître et de corriger le tir et de regarder en avant», a-t-il dit avant d'aller entendre M. Legault.

Le responsable du financement de la CAQ, Mario Charpentier, a pour sa part répliqué aux adversaires de la CAQ qui ont critiqué le fait que 45 avocats du cabinet qu'il dirige, BCF, ont contribué au nouveau parti depuis sa fondation en novembre dernier.

«On peut faire des allusions à des retours d'ascenseurs, je peux vous assurer qu'il n'en est absolument pas question et tout est transparent tout est là, a-t-il dit. On n'est pas assez stupides pour aller dire: on s'implique là-dedans pour avoir des sous, pour avoir quelque chose en échange. Il y a des sous-entendus là-dessus, je trouve déplacé.»

M. Charpentier a affirmé que ses collègues sont en fait attirés par les idées de la CAQ et le changement qu'elle propose.

«Aucun prête-noms, chaque personne a donné volontairement, personnellement», a-t-il dit.

Quant aux critiques concernant le fait que des donateurs ont pu verser plus que la limite permise en contribution politique, en donnant à l'OSBL qui a précédé la CAQ puis ensuite au nouveau parti politique, M. Chapentier les a aussi balayées du revers de la main.

«L'esprit a été respecté et non seulement l'esprit mais la lettre, a-t-il dit.

«Le parti politique qu'on connaît présentement n'a pas reçu un sou de ce qui a été fait préalablement, c'est deux choses distinctes.»

Sur le web

Legault: le parti du «on verra», dit Charest | Paul ... - La Presse.ca

Coalition Avenir Québec | François Legault

Nouveau parti de François Legault: demande déposée au DGE ...

FRANCOIS LEGAULT CHEF DU -CAQ-VS JEAN CHAREST ...

Financement: les couacs de la CAQ inquiètent ses partisans

Legault écarte la souveraineté

Legault déplore les tiraillements au PQ

Activité de la CAQ en Mauricie: 200$ le couvert

Legault va s'imposer à l'Assemblée nationale

Legault promet une opposition à Charest | Vidéos ... - La Presse.ca

Charest prêt à accommoder Legault pour qu'il entre à ... - La Presse.ca

Charest «panique», croit Legault

Charest refuse de dire s'il a dormi à Sagard

Legault sommé de se faire élire

Ancien proche de Bourassa à la CAQ: Charest minimise l'incident

François Legault est un «souverainiste gauchiste», allègue Jean ...