Mitt Romney l'emporte facilement au Nevada

Mitt Romney Nevada

Première Publication: 4/02/2012 21:56 Mis à jour: 5/02/2012 00:24

WASHINGTON - Le candidat en tête de la course à l'investiture républicaine américaine Mitt Romney a remporté sa troisième victoire majeure au Nevada, samedi, alors que son principal rival Newt Gingrich réitérait son désir de rester dans la course.

M. Romney a remporté les caucus du Nevada avec près de 50 pour cent des voix, tandis que M. Gingrich et le représentant Ron Paul bataillaient ferme pour la deuxième place en fin de soirée.

M. Gingrich a donné une conférence de presse à Las Vegas à 23 h, heure de l'est, ce qui représentait un changement notable par rapport à sa méthode habituelle consistant à s'adresser à ses partisans après la publication des résultats électoraux officiels.

L'annonce de la conférence de presse avait répandu la rumeur voulant que l'ancien président de la Chambre des représentants pourrait annoncer son retrait de la course, d'autant plus que son emploi du temps était particulièrement peu chargé au Nevada après avoir été battu par une forte marge par M. Romney lors de la primaire de Floride en début de semaine.

M. Gingrich avai affirmé à plusieurs reprises qu'il demeurerait en piste jusqu'à la convention nationale républicaine de Tampa, à la fin d'août. Mitt Romney était quant à lui donné gagnant depuis longtemps au Nevada, en raison de la forte population mormone.

Mais plutôt que de se retirer de la course à l'investiture, l'équipe Gingrich a dit qu'elle annoncerait une stratégie pour recentrer la campagne pour remporter la présidentielle basée sur les délégués qui permettrait à M. Gingrich de demeurer dans la course jusqu'à la convention.

À l'exception de M. Romney, qui a remporté mardi la primaire de Floride, Ron Paul était le seul candidat à déployer des efforts importants au Nevada, tandis que MM. Gingrich et Santorum consacraient peu de temps ou d'argent à cet État.

Un total de 28 délégués à la convention nationale républicaine étaient en jeu lors des caucus au Nevada. Selon un décompte d'Associated Press, M. Romney avait débuté la journée avec 87 des 1144 délégués nécessaires pour remporter l'investiture républicaine, contre 26 pour Newt Gingrich, 14 pour Rick Santorum et 4 pour Ron Paul.

M. Gingrich et son équipe misent gros pour le «super mardi», une journée de nombreux caucus et primaires prévue pour le 6 mars. L'État de Géorgie, riche en délégués à la convention nationale républicaine, pourrait par exemple être un terrain fertile pour lui.

SUIVRE LE Québec

Publié par Geoffrey Dirat  |