Le Canadien blanchi pour la troisième fois de suite par les Capitals

Publication: Mis à jour:
Les joueurs des Capitals ont blanchi le Canadien samedi. (Photo AP)
Les joueurs des Capitals ont blanchi le Canadien samedi. (Photo AP)

MONTRÉAL _ Scott Gomez n'a pas marqué, samedi, comme tous ses coéquipiers d'ailleurs, et le Canadien a vu les Capitals de Washington signer un troisième blanchissage de suite au Centre Bell, en l'emportant 3-0.

On ne cesse de dire chez le Tricolore (19-24-9) qu'on doit jouer avec l'énergie du désespoir afin de revenir dans la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires. Aussi bien oublier ça. Le désespoir, c'est chez les partisans qu'il y en a le plus!

Dimanche, ils auront de quoi célébrer, de façon satirique s'entend, puisqu'il s'agira du premier anniversaire du dernier but de Gomez. Le numéro 11 a été applaudi à chacune des fois qu'il a touché à la rondelle, samedi.

Pour revenir aux Caps, Tomas Vokoun a repoussé les 30 lancers du CH et il est devenu leur troisième gardien en autant de matchs à Montréal à réaliser un jeu blanc. Le 18 janvier, Michal Neuvirth avait blanchi le Tricolore (3-0). Le 26 mars 2011, Braden Holtby avait aussi fait le coup (2-0).

Dennis Wideman, Matt Hendricks et Alexander Semin ont déjoué le gardien réserviste Peter Budaj, confronté à 23 lancers.

Budaj a entre autres fait face à deux tirs de pénalité, une première dans l'histoire de l'équipe.

But bizarroïde

L'après-midi s'était pourtant amorcé sur les chapeaux de roues, avec du jeu rapide et viril. Mais ça n'a pas duré longtemps, jusqu'au tir-papillon de Wideman, à 8:10.

Brooks Laich a remporté la mise en jeu à la gauche du gardien et le défenseur Wideman qui s'est élancé. Son tir partiellement raté a adopté une trajectoire tombante et Budaj n'y a vu que du feu. Même Wideman n'a pu s'empêcher de sourire, en constatant le résultat.

L'intensité a curieusement beaucoup diminué par la suite. Alexander Ovechkin a été impliqué dans une scène cocasse. Après avoir remporté sa bataille pour l'obtention de la rondelle avec Andrei Kostityn, en zone du CH, il a cru faire une passe à un coéquipier. Mais c'était en fait le défenseur du Canadien, Josh Gorges. Ovechkin n'a également pu s'empêcher d'esquisser un sourire à son retour au banc.

Le jeune public n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent en deuxième.

Les Caps n'ont presque pas été dans le territoire du CH, se serrant plutôt les coudes dans leur zone.

Troy Brouwer a raté l'occasion de doubler l'avance des siens sur un tir de pénalité, à 9:14. Il se l'ait vu accorder après que Budaj eut lancé son bâton vers lui.

Brouwer a tenté de surprendre Budaj à l'aide d'un lancer entre les jambières, mais le gardien slovaque n'a pas mordu.

Chez le CH, le trio de David Desharnais, avec Erik Cole et Max Pacioretty, a été le plus menaçant. Pacioretty a complètement loupé une superbe action amorcée par ses compagnons, vers la fin de la période.

En troisième, les Capitals n'allaient pas ouvrir le jeu, d'autant que Hendricks a doublé leur avance à 6:11. Quand Semin a fait 3-0 à l'aide d'un lancer de punition, à 11:57, on savait que les carottes étaient cuites.

On avait beau tenter de déceler le désespoir du Canadien dans son jeu, on ne voyait rien...

Sur le web

MatCH Canadien-Capitals no 7 en direct! par RDS.ca endirect - LE ...

Canadien-Capitals: l'analyse du match | Pierre ... - La Presse.ca

Canadien-Capitals: toujours vivant!|François Gagnon

Canadien-Capitals: l'analyse du match | Pierre ... - La Presse.ca

Canadien-Capitals, 4 février

L'avant-matCH Capitals-Canadien

Le CH affronte les Capitals

Mouvement de personnel

L'heure de la consultation

Canadiens | Capitals