Semaine de la mode de Montréal: Harricana, Martin Lim, Dimitri Chris

Publication: Mis à jour:

Le mercure commence à peine à descendre que déjà les créateurs de mode affichent leurs couleurs pour la collection printemps-été 2012. La première journée de la Semaine de la Mode de Montréal (SMM) a été marquée par des défilés aux tendances éclectiques. Les designers ont opté pour les valeurs sûres plutôt que pour l'innovation audacieuse.

La vie en rose de Martin Lim

La ligne Martin Lim s'ancre dans une modernité qui semble tirer ses influences de l'expressionnisme et du constructivisme architectural. La gamme de couleurs comprend quatre teintes: rose éclatant, bleu gris acier, noir et beige. Les hauts, essentiellement des camisoles en soie, sont parfois agrémentés de voiles, mais demeurent souvent dans un minimalisme qui, loin de servir le vêtement, souligne plutôt un manque de détails. La teinte de rose, très intense, aurait gagné à être plus pâle afin de s'inscrire plus harmonieusement avec les autres couleurs.

Dimitri Chris, collection mixte

Les pantalons et les shorts à taille haute de Dimitri Chris sont pour lui des essentiels, de même que le motif du voilier. Sa collection s'adresse essentiellement aux hommes, bien que pour la première fois, on y trouve la création de quelques vêtements pour femmes. Le créateur poursuit en 2012 son exploration du complet qu'il avait amorcé l'an dernier. Il agence le veston aux shorts, considérant que le complet doit cesser d'être formel. Les chemises sont également souvent mises de côté au profit des camisoles, qui forment dans l'ensemble un style à mi-chemin entre l'homme et le garçon d'école.

Harricana, version estivale

Mariouche Gagné présentait aussi sa collection estivale pour Harricana. L'utilisation de matériaux recyclés comme la fourrure, le cuir et le suède, fait la marque de cette designer. Au premier coup d'oeil, difficile de croire que les foulards de cuir, les kimonos faits de chemises pour hommes carrelées, et les vestes en suède seront portés en pleine canicule. Même si la fourrure est rasée de près pour donner un air plus léger au matériel, sa présence a de fortes connotations d'hiver. À tout le moins, la collection est beaucoup plus printanière qu'estivale. Franges, perles et bois d'orignal laqués se retrouvent aussi dans les accessoires, témoins de l'inspiration que Mariouche Gagné puise dans la culture et l'imaginaire amérindiens.

-

Semaine de la mode de Montréal, collection printemps-été 2012, Martin Lim
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

21e SEMAINE DE MODE DE MONTRÉAL | Design | Tendances

Martin Lim, Défilé | District Mode - District Mode - District Montréal

Dimitri Chris - District Mode - District Montréal

Les défilés de la 21e Semaine de mode de Montréal : Designers ...

L'AVANT-GARDE CRÉATRICE À LA 21e SEMAINE DE MODE DE ...

Suzanne Chabot - L'économusée d'Harricana vu par Suzanne ...

Une 21e édition montréalaise aguerrie | Mode Montréal

Filed by Julie Marcil