Semaine de la mode de Montréal: Martin Lim, une passion berlinoise

Publication: Mis à jour:

Après avoir manié le ciseau et la machine à coudre pour Christian Lacroix et Roland Mouret, Danielle Martin et Pao Lim ont fondé la ligne Martin Lim en 2010. Ils ont présenté leur troisième collection cette semaine à la Semaine de la Mode de Montréal (SMM): une série de vêtements colorés inspirés de la beauté architecturale de la ville de Berlin.

Vêtue d'une camisole d'un rose éclatant, Danielle Martin affiche un air heureux. Le défilé terminé, c'est le premier baptême médiatique de Martin Lim qui vient d'être officialisé à la SMM. La mode est toutefois loin d'être une nouveauté pour la créatrice. «À 7 ans, je dessinais des robes de princesse. Lorsqu'est venu le temps de choisir une carrière, j'ai décidé de me tourner vers mes premières amours: la mode.»

Entre les robes à crinoline qu'elle imaginait lorsqu'elle était enfant et les coupes structurées de la collection Martin Lim, il y a sa rencontre déterminante avec Pao Lim, son partenaire dans la vie comme en affaires. Leur collaboration a fructifié, mélange complémentaire de leurs forces respectives. «Je m'intéresse à la fluidité, à ce qui est très féminin. Pao est plus audacieux; ses pièces ont un style plus marqué. C'est ce contraste qui permet de former un tout intéressant.»

L'harmonie par le contraste

La collection printemps-été 2012 de la ligne est également un jeu d'oppositions de couleurs et de coupes. Les robes sont parfois taillées dans des lignes très droites, près du corps, alors que d'autres sont légères et amples. Il en résulte un style «chic décontracté» qui se fonde sur la disparité, explique Daniellle Martin.

«On aime beaucoup opposer la soie aux tissus structurés comme le coton. Celui-ci permet de créer des robes qui mettent en valeur les formes de la femme. Le but, c'est de créer des contrastes harmonieux.» Une camisole d'un rose très intense, quasi transparente, est portée par exemple avec un pantalon noir et en coton épais. Le beige est également travaillé, tant dans une teinte très claire que plus brune, toujours en contraste avec la couleur. Celle-ci est d'ailleurs inspirée de la ville de Berlin, dont les bâtiments se déclinent dans une palette de rose, de bleu gris acier et de beige.

Une vitrine nationale

La carrière des Danielle Martin et de Pao Lim est taillée sur le même patron: après un baccalauréat à l'UQAM, ils ont fait leur maîtrise à Londres avant de travailler dans différents ateliers et chaînes de vêtements. L'an dernier, ils ont décidé de lancer leur propre ligne. «On se sentait prêts. C'était le bon moment», assure Danielle Martin. «La Semaine de la mode, c'est une étape, ajoute Pao Lim. C'est une belle occasion qui nous permet de montrer notre travail aux acheteurs, aux médias et au public.»

Le duo aura aussi l'occasion de faire connaître son travail en Ontario. En plus de la SMM, Danielle Martin et Pao Lim présenteront leurs créations à la Semaine de la mode de Toronto dans le cadre de la compétition Opération de démarrage Mercedes-Benz, un concours qui vise à encourager les designers canadiens émergents.

Sur le web

MARTIN LIM | Mode Montréal - modemontreal.tv

Semaine de mode de Montréal | Martin Lim

Martin Lim, Défilé | District Mode - District Mode - District Montréal

Défilé MARTIN LIM - Semaine de la Mode de Montréal - YouTube

Martin Lim à la Semaine de mode de Montréal | PatWhite.com