LNH: enquête sur un chronomètre trop lent

Publication: Mis à jour:
DREW DOUGHTY
Le défenseur des Kings Drew Doughty a marqué le but vainqueur alors qu'il y avait moins d'une seconde à jouer en temps réglementaire.(AP Photo/Mark J. Terrill) | AP

TORONTO - La LNH a décidé d'enquêter sur une erreur de chronomètre qui a permis aux Kings de Los Angeles de l'emporter contre les Blue Jackets de Columbus, mercredi, et qui pourrait avoir un «impact énorme» sur le classement dans l'Association Ouest.

Durant le match de mercredi soir à Staples Center à Los Angeles, le chronomètre s'est brièvement arrêté dans les dernières secondes. Ç'a donné à Drew Doughty assez de temps pour inscrire le but vainqueur dans un gain de 3-2 contre les Blue Jackets de Columbus.

La rondelle a officiellement traversé la ligne avec moins d'une seconde à jouer en temps réglementaire. Toutefois, quand les Blue Jackets ont regardé la vidéo après la rencontre, ils ont découvert que le chrono s'est arrêté pendant environ une seconde juste avant le but de Doughty — ce qui signifie que le match aurait déjà dû être terminé quand ce dernier a marqué.

Le bureau de surveillance vidéo de la LNH a examiné le jeu immédiatement après le but, mais n'a pas remarqué que le chronomètre s'était arrêté pendant que les Kings bourdonnaient autour du filet.

«Nous ne sommes pas retournés aller voir cela en se disant, 'OK, quelque chose est-il arrivé (avec le chrono)?», a indiqué Colin Campbell, le vice-président des opérations hockey de la LNH, jeudi matin. «Quand la rondelle traverse la ligne et que tu révises le jeu, tu fais reculer la rondelle et tu regardes où se trouvait le chrono. Et le chrono se trouvait à 0,4 (seconde).

«Et puis après le match, quelques minutes après le match, nous l'avons vu. À notre grand étonnement.»

Campbell a confirmé que le but n'aurait pas dû compter et il a dit que la ligue mènerait une enquête afin de déterminer ce qui a provoqué l'erreur.

«Tu poses alors des questions serrées, a-t-il noté. Tu dois poser des questions serrées.»

On s'attendait à ce que le résultat du match soit maintenu.

Les Blue Jackets, on peut le comprendre, étaient en colère à la suite de cet incident qui leur a coûté au moins un point au classement. Même si ce club affiche le pire dossier de la LNH, le directeur général Scott Howson a écrit dans un blogue que ce résultat injuste «importe à nos joueurs, à chaque personne de notre organisation et à nos partisans».

Cela pourrait aussi avoir un impact sur le sort des équipes qui bataillent avec les Kings pour une place en séries dans l'Ouest. Avant les matchs de jeudi, Los Angeles était septième dans l'association, cinq points devant la huitième place détenue par le Wild du Minnesota, et six points devant les Stars de Dallas et les Flames de Calgary.

«Nous ne saurons jamais si les Kings auraient obtenu le point supplémentaire en prolongation ou en fusillade, mais peut-être que non, a écrit Howson. Ce point supplémentaire au classement pourrait avoir un impact énorme, tant sur la compétition qu'économiquement. Et si les Kings devaient accéder aux séries par un point ou obtenir l'avantage de la patinoire par un point?

«On pourrait avoir une équipe qui ne se qualifie pas pour les séries et qui aurait ainsi un manque à gagner de millions de dollars en recettes découlant des séries.»

Les Flames ont préféré ne pas en faire de cas. Le directeur général Jay Feaster a affirmé qu'il y avait peu de choses que la LNH puisse faire pour corriger une telle erreur.

«Au lieu de pleurer à propos de ce qui est arrivé dans un match auquel nous ne participions pas, nous continuerons de consacrer notre temps et nos énergies à notre propre équipe et à faire tout ce que nous pouvons pour remporter les matchs que nous disputons, et ainsi se qualifier pour les séries, a déclaré Feaster dans un communiqué. Nous croyons sincèrement qu'il s'agit là d'une manière d'agir qui soit bien meilleure et plus efficace.»

Campbell a dit ne pas se rappeler d'avoir vécu un incident similaire en 14 ans dans la LNH.