Hiver doux et pluvieux selon Environnement Canada

Publication: Mis à jour:
WINTER
L'extrême sud de la province a reçu 50 pour cent moins de neige qu'à l'habitude. (AP) | AP

MONTRÉAL - L'hiver est jusqu'ici marqué par des températures douces, qui ne sont cependant pas «extrêmes», indique jeudi Environnement Canada dans un court bilan de l'hiver 2011-2012.

Ainsi, depuis le 21 décembre, les dégels ont été de 1,5 à deux fois plus fréquents que la normale partout au Québec.

L'extrême sud de la province a reçu 50 pour cent moins de neige qu'à l'habitude, ce qui fait en sorte que le couvert de neige du Québec accuse un déficit de 50 pour cent, même dans l'Est, où il est beaucoup plus élevé que dans le Sud.

Quant aux quantités de pluie reçues, elles ont été un peu plus élevées que la normale, au détriment des quantités de neige.

La situation ne ressemble cependant pas à l'hiver 2005-2006, où, en janvier, la vallée du Saint-Laurent avait reçu près de 100 millimètres de pluie, soit quatre fois la normale.

Par ailleurs, en date du 1er février, les précipitations de pluie ou de bruine verglaçante étaient considérées comme «normales» par Environnement Canada.

Considérant la période hivernale depuis le 1er novembre, l'organisme conclut que la saison 2011-2012 s'apparente aux hivers très doux, sous-enneigés et pluvieux de 2006-2007 et de 2001-2002, avec des températures qui sont de deux à quatre degrés au-dessus des normales.

Sur le web

Où est passé l'hiver ? | Où trouver à Montréal ?