Tennis: le Canada bat le Pérou en Fed Cup sur le score de 2 à 1

Aleksandra Wozniak

Première Publication: 1/02/2012 16:40 Mis à jour: 11/02/2012 13:30

CURITIBA, Brésil - Les Canadiennes à la Fed Cup ont battu les Péruviennes 2-1, mercredi, à leur premier match du tournoi à la ronde du groupe I de la zone des Amériques.

Dans le premier duel de la journée, la Blainvilloise Aleksandra Wozniak, 84e à la WTA, a battu Patricia Iveth Ku Flores 6-4 et 6-2.

«Ça s'est bien passé pour Alexandra, a dit le capitaine de l'équipe canadienne, Sylvain Bruneau. Elle a dû se réadapter un peu pendant le match à la terre battue, ayant joué récemment en Australie sur le dur, mais elle est restée bien concentrée. Elle n'a pas vraiment été inquiétée. Elle a mené du début à la fin, et c'est elle qui contrôlait les points.»

Le Pérou a toutefois créé l’égalité 1-1 lorsque Bianca Botto, 297e, a surpris la Lavalloise Stéphanie Dubois, 87e au monde, 6-2, 6-7 (1) et 7-5.

«Botto, qui est une gauchère, nous a vraiment surpris, a dit Bruneau. Elle a multiplié les coups droits très brossés, très violents, très hauts. Mais après un premier set qui a été rapide, Stéphanie est vaillamment restée dans le match, elle a trouvé ses repères et est devenue plus régulière. Elle s'est même forgée une avance de 5-3 et après un peu de complications elle l'a emporté 7-1 au bris d'égalité, où elle a très bien joué.

«À ce point-là, la Péruvienne semblait fatiguée et nous étions bien confiants pour le troisième set, a poursuivi Bruneau. Il fait très chaud ici et les deux premiers sets avaient été très physiques, et Stéphanie normalement est très en forme physiquement et mentalement, ce qui nous donnait confiance.

«Stéphanie a joué intelligemment et a pris l'avance 5-3 mais ensuite, un peu contre toute attente, sa rivale a élevé son niveau de jeu et a commencé à frapper avec plus de vigueur. Elle a pris le contrôle des points et s'est sauvée avec les quatre derniers jeux assez rapidement.»

Lors de l’affrontement décisif, Wozniak et la Repentignoise Marie-Ève Pelletier ont aisément disposé de Ku Flores et Katherine Miranda Chang 6-1 et 6-0.

Jeudi, les Canadiennes, 18es au classement des nations, se mesureront aux Argentines, 21es au monde.

Wozniak se mesurera à Paula Ormaechea, 19 ans, qui est au 139e échelon mondial.

«Ormaechea est assez jeune, pas très expérimentée mais assez fougueuse, a dit Bruneau. Elle frappe fort. Elle et Aleksandra se sont affrontées en Fed Cup à Montréal, il y a deux ans, mais là c'est un nouveau match et dans des conditions bien différentes.»

Dubois jouera contre Florencia Molinero, une joueuse de 23 ans en 184e place à la WTA.

«Molinero est moins puissante, mais elle aime varier le jeu et peut souvent utiliser le revers coupé, a dit Bruneau. Ce devrait être deux bons matches, et les filles sont prêtes. C'est sur que les Argentines sur terre battue, ce sont quand même de bonnes adversaires.»

Le Canada affrontera ensuite les Bahamas à ses derniers matches du tournoi à la ronde, vendredi.

En finale, samedi, la meilleure équipe du groupe A croisera le fer avec la première du groupe B, formé de la Colombie, du Paraguay, du Brésil, du Venezuela et de la Bolivie.

Les gagnantes de cette finale accèderont aux qualifications pour le groupe mondial II.

SUIVRE LE Québec

Publié par Geoffrey Dirat  |