Paul Auster est critiqué par le premier ministre turc

Paul Auster Ecrivain

Première Publication: 1/02/2012 12:32 Mis à jour: 1/02/2012 13:03

ANKARA, Turquie - Le premier ministre de la Turquie a répliqué avec véhémence à l'auteur américain Paul Auster, qui aurait témoigné de son intention de ne pas fouler le sol turc en guise de protestation contre un gouvernement qui emprisonne des journalistes et des écrivains.

Recep Tayyip Erdogan, qui n'en est pas à une déclaration-choc près, a dit mercredi que la Turquie n'avait pas besoin de Paul Auster, que personne n'était intéressé à le voir et que le pays ne perdrait pas de son lustre s'il ne le visitait pas.

Le journal turc Hurriyet a écrit lundi que Paul Auster avait déclaré qu'il ne visiterait ni la Turquie, ni la Chine, afin de protester contre le traitement que les deux pays réservent aux journalistes.

Des dizaines de travailleurs de l'information ont été emprisonnés en Turquie, accusés d'avoir trempé dans un complot présumé visant à renverser le gouvernement ou d'avoir entretenu des liens avec des rebelles kurdes.

Le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan nie que les journalistes sont persécutés en raison de la teneur de leurs écrits.

SUIVRE LE Québec

Publié par Julie Marcil  |