NOUVELLES

Acier: Vic Alboini quitte la tête de l'entreprise Lakeside Steel

30/01/2012 11:39 EST | Actualisé 31/03/2012 05:12 EDT

WELLAND, Ont. - L'investisseur militant Vic Alboini démissionne de son poste de président et chef de la direction de Lakeside Steel, alors que l'entreprise s'apprête à être rachetée amicalement par JMC Steel Group, de Chicago, pour la somme de 57,8 millions $.

M. Alboini, qui est aussi le chef de la direction de la torontoise Jaguar Financial, a fait les manchettes ces dernières semaines pour avoir exigé des coups de barre radicaux chez Research in Motion (TSX:RIM), le fabricant des téléphones intelligents BlackBerry.

Il demeurera membre du conseil d'administration de Lakeside Steel. Norman Findley assurera l'intérim à la tête du conseil, a annoncé la société par voie de communiqué.

Lakeside a annoncé jeudi dernier avoir accepté d'être achetée par JMC contre 29,8 cents par action, ce qui représente une prime de plus de 300 pour cent par rapport à leur valeur au 15 décembre dernier.

La transaction est assujettie à l'approbation de la cour et à d'autres conditions devrait être conclue au deuxième trimestre de 2012.

JMC, qui a des activités au Canada, est un important fabricant de tuyaux d'acier.

La transaction survient alors que plusieurs entreprises d'oléoducs cherchent à faire approuver d'importants projets de réseau pour transporter essence et gaz naturel.

Jaguar Financial est le principal actionnaire de Lakeside avec une participation de près de neuf pour cent, tandis que Vic Alboini détient personnellement plus de trois pour cent de l'entreprise.

L'action de Lakeside Steel (TSXV:LS) a cédé lundi 0,5 cent à la Bourse de croissance TSXV, pour clôturer à 27,5 cents.

PLUS:pc