NOUVELLES

Costa Concordia: dix mois pourraient être nécessaires pour retirer l'épave

29/01/2012 05:18 EST | Actualisé 30/03/2012 05:12 EDT

ROME - Dix mois pourraient être nécessaires pour retirer l'épave du paquebot "Costa Concordia" qui a chaviré le 13 janvier près de l'île toscane de Giglio (nord-ouest), a annoncé dimanche le directeur de la Protection civile italienne, Franco Gabrielli. Dans la matinée, les opérations de recherches avaient été suspendues en raison d'une mer agitée.

M. Gabrielli a précisé qu'il faudra entre sept et dix mois pour enlever l'épave, ce qui signifie qu'elle sera visible depuis la côte pendant toute la saison touristique, cet été.

Le bateau, qui gît sur le flanc droit en équilibre sur des hauts-fonds, a glissé d'environ quatre centimètres au cours de la nuit en raison de la forte houle, selon les spécialistes surveillant ses mouvements. Par mesure de sécurité, les recherches ont donc été suspendues en attendant une amélioration des conditions météo.

Samedi, les plongeurs ont retrouvé un 17e corps, celui d'une Péruvienne de 25 ans, membre de l'équipage. Elle se trouvait au niveau du pont 6 dans la partie immergée du bateau. Seize passagers et membres d'équipage sont par ailleurs portés disparus et présumés morts.

Les autorités ont pratiquement écarté la possibilité de retrouver des survivants plus de deux semaines après le drame, mais elles sont encore réticentes à donner un bilan définitif des victimes.

Le mauvais temps, qui devrait persister au moins jusqu'à mardi, a provoqué samedi le report des opérations de pompage du carburant — environ 2200 tonnes — encore contenu dans les réservoirs du paquebot. Aucune fuite n'a pour le moment été détectée.

PLUS:pc