NOUVELLES

L'Ontarienne Christine Nesbitt établit le record du monde au 1000 m

28/01/2012 07:49 EST | Actualisé 29/03/2012 05:12 EDT

CALGARY - La patineuse de vitesse Christine Nesbitt, de London, a établi le record mondial sur 1000 m aux championnats mondiaux de sprint, samedi.

Ennuyée par sa performance au 500 m plus tôt samedi, Nesbitt a donné le ton dès le départ et franchi le fil d'arrivée avec un chrono de 1:12,68, éclipsant ainsi la marque de 1:13,11 de Cindy Klassen de Winnipeg, établie en 2006, à Calgary également.

«Pour la première fois cette année je sentais vraiment la puissance à chaque poussée, a dit Nesbitt. J'ai livré une meilleure course que celle pour l'or aux Olympiques, alors c'est vraiment super. Ce record est probablement l'un de mes plus grands exploits, et en plus, j'ai abaissé la marque qui appartenait à Cindy.»

Nesbitt, 26 ans, est par ailleurs la championne olympique en titre sur 1000 m — résultat obtenu aux Jeux de Vancouver.

Nesbitt est aussi la championne du monde en titre en sprint. Elle menait après la première journée de compétition samedi, et elle participera à une autre épreuve de 500 et 1000 m dimanche, lorsque les gagnants et gagnantes seront couronnés.

Le titre en sprint est déterminé par les chronos des patineurs sur deux distances — 500 et 1000 m —, parcourues deux fois chacune. Les temps sont convertis en points au classement général. Nesbitt devance l'Allemande Jenny Wolf par 0,56 point. La Chinoise Hong Zhang a terminé troisième, 0,58 derrière la Canadienne.

Le Sud-Coréen Kyou-Hyuk Lee a dominé du côté des messieurs, devançant dans l'ordre le Russe Dmitry Lobkov et le Hollandais Stefan Groothuis.

Muncef Ouardi, de Québec, fut le meilleur patineur canadien avec une huitième position au classement général. Jamie Gregg, d'Edmonton, a terminé 10e, suivi de Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., en 11e place.

Shannon Rempel, de Winnipeg, s'est contentée du 20e échelon chez les dames, et Kaylin Irvine, de Calgary, du 24e. Rempel a remplacé à pied levé Anastasia Bucsis, de Calgary, qui a abdiqué en raison de douleurs au dos.

Klassen avait établi la marque précédente au 1000 m quelques semaines seulement après sa récolte historique de cinq médailles aux Jeux olympiques de Turin, en 2006. Elle détient néanmoins les meilleurs temps aux 1500 et 3000 m. Klassen participe toujours aux Coupes du monde présentées au Canada, mais n'est pas au championnat de sprint ce week-end à Calgary.

PLUS:pc