NOUVELLES

Coupe du monde de ski alpin: Érik Guay remporte l'argent à Garmisch

28/01/2012 12:27 EST | Actualisé 29/03/2012 05:12 EDT

GARMISCH-PARTENKIRCHEN, Allemagne - Le Canadien Érik Guay a obtenu la médaille d'argent lors d'une descente à Garmisch-Partenkirchen en Coupe du monde de ski alpin, samedi.

Guay a fini deuxième sur la piste où il a mérité le titre de champion du monde, l'an dernier.

L'athlète de 30 ans de Mont-Tremblant, qui accumule les succès sur cette montagne allemande, semblait avoir signé une victoire avant le parcours presque sans faille du Suisse Didier Cuche. Guay a néanmoins récolté une sixième médaille en six ans à Garmish.

«Je me sens toujours relaxe sur cette piste, j'aime beaucoup skier ici, a confié Guay. Didier m'a battu cette fois-ci, mais c'est tout simplement un retour du balancier, car je l'ai battu ici l'année passée. Je ne peux pas expliquer pourquoi j'ai autant de succès ici mais je m'y sens à l'aise, peu importe les conditions ou bien si le départ se fait plus bas. Le parcours rassemble tout ce qu'on devrait trouver dans une descente.»

Guay savait précisément quelle partie de la piste lui a coûté la victoire.

«C'est la section qu'on peut appeler «le mur de glace», j'y suis tombé sur le côté. J'y ai perdu au moins cinq dixièmes, alors c'est facilement là que je perds la course, a dit Guay. Dans le temps intermédiaires je suis cinquième en haut, 29e dans la section en question, puis premier et troisième dans le bas.

«Il faut prendre ce risque-là pour amorcer la section suivante avec beaucoup de vitesse. Et en fait j'ai très bien récupéré, je ne crois pas que je pourrais souvent m'en tirer aussi bien. Alors en tenant compte de cette erreur, je suis très content d'être sur le podium.»

Le Québécois a mentionné qu'avant les podiums, il veille à se garder en bonne forme.

«L'intention est de maintenir la santé de mon dos et en ce moment, ca va super bien à ce niveau-là, a dit Guay. Je fais tout mon possible pour rester en santé et si j'obtiens des podiums, ce sont des bonus. Je dois m'assurer de bien gérer ça la condition de mon dos dans ma préparation et à l'entraînement. Il y a des journées où il y a plus de tension, et dautres où il n'y a aucun problème. Je pense que si je contrôle bien ça, il ne devrait pas y avoir de problèmes d'ici à la fin de la saison, du moins je l'espère.»

L'Autrichien Hannes Reichelt a fini troisième. L'Autriche n'a pas encore remporté d'épreuve de vitesse cette saison.

Cuche va tirer sa révérence après la saison, et il s'assure qu'elle soit mémorable. C'était sa deuxième victoire de suite en descente de la Coupe du monde avec un départ placé plus bas, à cause du brouillard.

Cuche a franchi les 1890 m (plutôt que les 3256 m habituels) en 1:09,10, devançant Guay par 27 centièmes et Reichelt par 30 centièmes.

Cuche venait d'établir un record avec un cinquième gain à Kitzbuehel en Autriche, là-aussi sur un trajet écourté. C'est là qu'il a annoncé qu'il prenait sa retraite au terme de la saison.

«Je suis très fier de ma performance», a dit Cuche, 37 ans.

Avec cette troisième victoire en descente cette saison, Cuche prend les commandes du classement de la discipline. Il a signé 20 victoires en carrière en Coupe du monde.

L'Italien Christof Innerhofer et le Slovène Andrej Sporn ont terminé à égalité au quatrième rang. Jan Hudec de Calgary a fini en 14e position.

Le calendrier de la Coupe du monde se poursuit avec un super-G dimanche, sur la même piste.

PLUS:pc