NOUVELLES

Turski devient la 1ère femme à remporter 3 slopestyle consécutifs aux X-Games

26/01/2012 08:29 EST | Actualisé 27/03/2012 05:12 EDT

ASPEN, États-Unis - La Montréalaise Kaya Turski a établi une nouvelle marque aux X-Games d'hiver, jeudi.

La jeune femme de 23 ans a remporté l'or au slopestyle, et elle est ainsi devenue la première femme à remporter cet événement trois années d'affilée.

Turski a obtenu 95,00 points pour s'emparer du titre et a ainsi décroché la première médaille de ces X-Games.

Turski a devancé l'Américaine de 18 ans Devin Logan, qui a récolté 92,33 points. L'Australienne Anna Segal a complété le podium avec 90,00 points.

À l'approche de la dernière descente, Turski occupait la troisième position. Elle a offert une solide performance durant sa dernière prestation, au cours de laquelle elle a réalisé un 'switch 1080' sur le dernier saut qui a confirmé son triomphe.

«J'ai eu de la difficulté sur mon dernier saut lors de mes deux premières descentes, a dit Turski en conférence téléphonique. J'ai senti que j'étais très solide tout au long de la compétition, sauf sur le dernier saut, alors j'ai décidé d'augmenter le niveau de difficulté et de faire un 'switch 1080' plutôt qu'un 'switch 900'.»

«Au fond, j'ai tout donné et je l'ai réussi.»

Deux autres Canadiennes participaient à la finale. L’Ontarienne Dara Howell a terminé sixième, tandis que Kim Lamarre, de Lac-Beauport, a pris le 10e et dernier rang.

Chez les hommes, aucun Canadien n’est parvenu à se qualifier pour la finale.

Jean-François Houle, de Drummondville, s’est classé 10e de la ronde éliminatoire, Alexis Godbout, de Mont-Tremblant, 15e, et Philippe Casabon, de Shawinigan, 16e.

L'épreuve de slopestyle mesure environ 490 mètres de long et compte six obstacles, ainsi qu'une pente verticale de 85 mètres. Les skieuses doivent tenter le plus de figures possibles durant leur parcours sur des bosses, des rails, des boîtes et d'autres obstacles. Les juges évaluent la créativité, le coefficient de difficulté des sauts ainsi que le style. Les compétitrices sont classées en vertu du score combiné de leurs trois descentes.

PLUS:pc