NOUVELLES

Le géant AT&T a perdu près de 7 milliards $ US au quatrième trimestre

26/01/2012 02:11 EST | Actualisé 27/03/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le géant américain des télécommunications AT&T a affiché jeudi une perte de 6,68 milliards $ US, ou 1,12 $ US par action, au quatrième trimestre, notamment en raison des subsides de plusieurs centaines de dollars qu'il consent chaque fois qu'un abonné se procure un téléphone intelligent iPhone pour aussi peu que 1 $ US.

Le iPhone d'Apple représentait 81 pour cent des téléphones intelligents activés par AT&T au quatrième trimestre de 2011, contre 69 pour cent il y a un an. Le chef de la direction d'AT&T, Randall Stephenson, avait promis à l'époque d'être «très agressif» sur le marché des téléphones intelligents.

Les chiffres du quatrième trimestre de 2011 sont aussi biaisés par le lancement du nouveau iPhone 4S, le quatrième trimestre de l'année précédente n'ayant pas profité de l'arrivée d'un nouvel appareil.

AT&T a activé 7,6 millions de iPhones au dernier trimestre, loin devant les 4,3 millions d'appareils activés par la firme de télécommunications Verizon.

La perte trimestrielle épongée par AT&T découle aussi d'ajustements apportés à la valeur de son régime de retraite, à l'échec de la tentative d'acquisition de T-Mobile USA et à une réduction de la valeur de ses activités de répertoires téléphoniques. Il s'agit de la première perte trimestrielle encaissée par AT&T en trois ans.

Exception faite des éléments non récurrents, AT&T a réalisé un bénéfice de 42 cents US par action au quatrième trimestre, soit un cent de moins que les attentes de Wall Street. Au même moment l'an dernier, la compagnie avait dévoilé un bénéfice de 1,09 milliard $ US, ou 18 cents US par action.

Ses revenus ont avancé de 3,6 pour cent à 32,5 milliards $ US, notamment grâce aux ventes de téléphones intelligents. Les analystes anticipaient, en moyenne, des revenus de 31,99 milliards $ US.

PLUS:pc