POLITIQUE

Daniel Paillé craint que ses adversaires veuillent faire la fête au Bloc

26/01/2012 02:01 EST | Actualisé 27/03/2012 05:12 EDT
Courtoisie

OTTAWA - Le nouveau chef du Bloc québécois, Daniel Paillé, accuse ses adversaires politiques à Ottawa de profiter de sa faiblesse pour soumettre Gilles Duceppe à un processus injuste.

Lundi matin, le Bureau de régie interne de la Chambre se réunira pour se pencher sur le dossier de l'ex-leader bloquiste. On lui reproche d'avoir payé le salaire du directeur général du parti à même son budget parlementaire. M. Duceppe maintient qu'il avait le droit de faire cela, son budget pouvant servir à des activités partisanes, selon la lecture qu'il fait des règles.

Mais lundi, la réunion du Bureau de régie interne se tiendra à huis clos et n'y assisteront que les députés dont les partis sont reconnus en Chambre. Donc, aucun député bloquiste ne fera partie de l'exercice.

Selon M. Paillé, les partis fédéralistes approchent cette affaire de manière partisane et se promettent de faire la fête au Bloc.

Le député libéral Marc Garneau s'en défend. Il assure que le Bureau de régie interne ne fera qu'étudier le cas, sans partisannerie aucune.