NOUVELLES

Les amputations liées au diabète ont fortement chuté depuis les années 1990 aux Etats-Unis

25/01/2012 09:08 EST | Actualisé 26/03/2012 05:12 EDT

ATLANTA - Les amputations étaient autrefois monnaie courante chez les diabétiques. Mais une enquête du gouvernement montre que leur nombre a reculé de plus de moitié depuis les années 1990, probablement grâce à de meilleurs traitements.

Pour les patients les plus âgés, les amputations sont passées de 11 à environ quatre pour 1.000 personnes, rapportent cette semaine les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

D'autres études sur le diabète ont montré que les amputations d'orteils, de pieds et de jambes étaient en recul, mais pas de manière aussi importante. "Ce qui m'a sauté aux yeux, c'est l'ampleur de l'amélioration", souligne le Dr John Buse, un diabétologue de l'Université de Caroline du Nord qui n'a pas participé à cette étude, publiée mardi par la revue "Diabetes Care".

Le diabète est un dysfonctionnement du système de régulation de la glycémie. Environ un Américain sur dix est concerné par cette maladie, septième cause de décès aux Etats-Unis, selon les CDC.

La maladie peut être gardée sous contrôle par un régime alimentaire, de l'exercice et des médicaments, mais la présence chronique de taux élevés de sucre dans le sang entraîne des troubles nerveux, qui peuvent avoir pour conséquence des maladies rénales, la cécité, voire l'amputation. Ces complications surviennent plus souvent chez les patients âgés ou atteints depuis plus de dix ans.

Le Dr Buse se souvient qu'il était régulièrement confronté à ce type de complications lorsqu'il est devenu directeur du centre de diabétologie de l'université de Caroline du Nord au milieu des années 1990. "Pratiquement à chaque minute de chaque journée dans la salle d'attente, il y avait quelqu'un avec un membre manquant, ou un chien guide ou une canne blanche", observe-t-il. Mais il n'a pas vu un seul patient dans cette situation depuis quelques années.

Dans l'étude des CDC, les chercheurs ont examiné les autorisations de sorties des hôpitaux nationaux entre 1988 et 2008, à la recherche de patients âgés de plus de 40 ans ayant perdu un orteil, un pied ou une jambe à cause du diabète.

Ils ont découvert que si le nombre de personnes diabétiques a plus que triplé pendant ces vingt ans, les amputations ont parallèlement reculé après 1996.

Les raisons de ce recul ne sont pas claires, précise Nilka Rios Burrows, épidémiologiste des CDC qui a co-rédigé l'étude. Mais les experts observent qu'il est survenu au moment où des recherches ont démontré l'utilité d'une surveillance étroite et d'une meilleure éducation des patients. Et c'est à cette époque que Medicare a commencé à rembourser la surveillance des taux de glycémie et les chaussures de protection adaptées aux diabétiques.

Les chercheurs ont constaté une hausse des diabétiques qui font contrôler l'état de leurs pieds chaque année. Ce pourrait également être lié au fait qu'un plus grande nombre de cas sont diagnostiqués à un stade précoce, moins développé de la maladie, souligne le Dr Burrows. AP

ir/v865

PLUS:cppc