Les Canadiens en pause pour le match des étoiles

Canadiens Match Des Etoiles

Première Publication: 25/01/2012 23:21 Mis à jour: 30/01/2012 13:59

MONTRÉAL - Les joueurs du Canadien ont commencé la pause du match des étoiles le coeur léger, mercredi, après avoir remporté leurs deux derniers matchs et récolté cinq points sur une possibilité de six à leurs trois derniers.

«C'est agréable, nous partons la tête en paix», a affirmé la vedette individuelle de la victoire contre les Red Wings de Detroit, David Desharnais.

«Nous devrons revenir prêts parce qu'il nous reste un gros 32 matchs à jouer.»

Le Canadien a rétréci l'écart à huit points des Devils du New Jersey, qui occupent le huitième rang de l'Association Est.

À son retour, l'équipe affrontera plusieurs rivaux (Buffalo, deux fois, Toronto, Winnipeg, Caroline, Islanders) avec lesquels elle est impliquée dans la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires.

«Nous avons du succès contre des équipes de la trempe des Rangers de New York, des Bruins de Boston et des Red Wings. Il nous faut en avoir également face aux autres équipes», a tranché Desharnais.

Sait-on jamais ce qu'une série de victoires pourrait avoir comme conséquences.

«Honnêtement, je n'ai pas regardé plus loin que cette semaine», a dit l'ailier Erik Cole, quand on lui a parlé du calendrier plutôt favorable du Canadien, suivant la pause.

Cole, comme un peu tout le monde au sein de l'équipe, trouve que la pause tombe pile.

«Nous devons saisir l'occasion pour recharger les batteries, tant physiquement que psychologiquement, et revenir prêt à faire une belle remontée au classement.»

Cole a fait remarquer que le CH devra fournir des performances comme celle de mercredi sur une base régulière, au retour.

«La victoire de ce soir n'est pas plus importante qu'une autre, a-t-il mentionné, quand on lui a demandé si elle pouvait relancer l'équipe. Nous devons continuer dans cette voie et amasser des points en masse.»

L'entraîneur Cunneyworth a dit souhaiter que les joueurs n'oublient pas ce qu'ils ont fait de bien dans les deux dernières victoires.

«Ce sera crucial que nous reprenions là où on laisse, a-t-il avancé. Le calendrier est ainsi fait. Les gars vont apprécier d'aller en pause sur une note positive. C'est bon pour le moral. Les gars vont aussi en profiter pour se guérir de bobos. On espère qu'ils vont demeurer actifs quelque peu, mais qu'ils en profiteront pour refaire le plein.»

Le gardien Carey Price a souligné qu'une équipe qui gagne par un écart important a habituellement de la difficulté à son match suivant. En ce sens, la pause arrive possiblement à point.

«Il faudra nous rappeler ce qui nous a permis de connaître du succès dans nos deux derniers matchs.»

Price a donné raison à Cunneyworth d'avoir puni son pote P.K. Subban, au deuxième tiers. Subban n'a pas effectué de présence pendant plus d'une période, après avoir écopé d'une mauvaise pénalité en fin de premier vingt.

«Le personnel d'entraîneurs met l'accent sur l'importance de l'imputabilité dans notre groupe, a déclaré Price. Si vous n'avez pas la tête au hockey ou que vous commettez des erreurs, vous allez réchauffer le banc. C'est la philosophie qu'on met de l'avant. L'imputabilité est un facteur très important parce que s'il n'y en a pas dans une équipe, les joueurs ne sont pas sur la même longueur d'onde. Les joueurs ne peuvent pas faire qu'à leur tête et espérer avoir du succès comme équipe.»

SUIVRE LE Québec

Publié par Myriam Lefebvre  |