NOUVELLES

Privé de Moen et de Nokelainen mercredi, le CH a rappelé Engqvist

24/01/2012 01:41 EST | Actualisé 25/03/2012 05:12 EDT

BROSSARD, Qc - Privé des attaquants Travis Moen et Petteri Nokelainen, le Canadien aura besoin d'un peu de renfort, mercredi, à l'occasion du passage des Red Wings de Detroit.

L'entraîneur Randy Cunneyworth a indiqué, mardi, que Moen et Nokelainen, blessés au haut du corps, seront indisponibles à l'occasion de la dernière sortie avant la pause du match des étoiles. Combattant un virus, l'ailier Rene Bourque s'est absenté de l'entraînement. Il devrait toutefois être à son poste pour cette rencontre.

Même si on décidait d'utiliser le défenseur Yannick Weber à l'attaque, le CH n'aurait que 11 attaquants dans la formation. Le Canadien a donc rappelé Andreas Engqvist des Bulldogs de Hamilton en fin de soirée, mardi. Engqvist venait de participer au match de ces derniers contre les Monsters du Lac Erie, à Cleveland.

Cédé aux Bulldogs le 5 décembre, Engqvist est au deuxième rang parmi les pointeurs des Bulldogs avec 23 points (13 buts, 10 aides), en 27 matchs cette saison.

En huit matchs avec le Canadien cette saison, Engqvist, 24 ans, a maintenu un différentiel de plus un, jouant en moyenne six minutes et 24 secondes par match.

Originaire de Stockholm, en Suède, Engqvist s’est joint aux Canadiens à titre de joueur autonome le 13 juillet 2009.

Si Bourque était absent de l'entraînement, Ryan White y était avec ses coéquipiers. Opéré pour une hernie sportive en octobre, White devrait revenir au jeu peu de temps après le match des étoiles. Il a patiné en solitaire pendant presque six semaines.

Pour ce qui est d'Andrei Markov, l'autre grand blessé de l'équipe à l'exception du capitaine Brian Gionta, le mystère demeure entier.

«À ce que je sache, il continue de progresser. Ce sont les dernières nouvelles que j'ai eues», s'est-il contenté de répéter, en ne s'avançant pas quant à savoir à quel moment le défenseur russe pourrait être de retour sur patins.

L'entraîneur a en outre réfuté les allégations selon lesquelles le Tricolore pourrait renoncer à faire jouer Markov cette saison.

Price fin prêt

Carey Price s'est dit rétabli de la légère coupure qu'il s'est infligée au pied gauche, après le match de samedi à Toronto. Le gardien, qui a raté la séance d'entraînement publique de dimanche, s'est coupé un orteil sur un de ses patins, au moment où il s'adressait aux journalistes. Mardi, il n'a pas couru de risque en portant des souliers lors de sa rencontre avec la presse.

Price devrait être devant le but, avant de se diriger vers Ottawa afin de prendre part au match des étoiles à titre d'unique représentant du Tricolore.

Kaberle impressionné

Le défenseur Tomas Kaberle a été impressionné par l'accueil que ses anciens coéquipiers des Bruins de Boston, la saison dernière, et lui ont reçu à la Maison-Blanche, lundi, à titre de champions de la Coupe Stanley.

«C'est un souvenir que je vais chérir longtemps. Peu de gens ont la chance de visiter la Maison-Blanche et de serrer la main de monsieur Obama. Et comme hockeyeur, on ne sait jamais à quel moment on pourra ravoir cette chance.»

Kaberle a dit avoir reçu un bel accueil de ses anciens coéquipiers. Le Tchèque est un bon ami du géant slovaque Zdeno Chara.

«J'étais heureux que la visite coïncide avec une journée de congé de l'équipe ici.»

Kaberle n'a pas commenté l'absence de Tim Thomas pour une question de principe et d'idéologie.

«Chacun a droit à son opinion. C'est tout ce que je dirai sur le sujet.»

Price a dit à la blague que rien ne l'empêcherait, lui, d'effectuer une visite au Parlement canadien et au premier ministre Stephen Harper, advenant un triomphe du Canadien.

«Je n'ai pas de problèmes avec le gouvernement du Canada...», a-t-il glissé en souriant.

PLUS:cppc