NOUVELLES

Des gendarmes vont enquêter en sol afghan sur la mort de quatre soldats français

24/01/2012 02:27 EST | Actualisé 25/03/2012 05:12 EDT

PARIS - Des gendarmes de la section de recherches de Paris vont enquêter sur la mort de quatre soldats français sous les tirs d'un soldat afghan dans l'est du pays, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Un groupe de cinq à six enquêteurs doit partir mercredi ou jeudi pour déterminer les circonstances exactes de ce quadruple homicide et éventuellement interroger l'homme interpellé et incarcéré. Les militaires agissent dans le cadre d'une demande d'entraide judiciaire des autorités afghanes.

D'après le colonel Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major des armées, la fusillade a eu lieu vendredi peu après la fin d'un entraînement physique intensif des militaires français, qui n'étaient pas armés au moment de l'attaque. Le soldat afghan a ouvert le feu sur eux avec une arme automatique.

Le tireur avait l'autorisation d'entrer dans la base militaire de Gwan, où environ 600 hommes sont postés, dont environ trois-quarts d'Afghans et un quart de Français. Le tireur a été arrêté par l'armée afghane.

PLUS:cppc