Mort de la chanteuse de blues Etta James à l'âge de 73 ans

Publication: Mis à jour:

LOS ANGELES, États-Unis - La légendaire chanteuse de blues Etta James est décédée vendredi à l'âge de 73, a annoncé son agent.

Lupe De Leon a confirmé à l'Associated Press que la célèbre dame avait rendu l'âme plus tôt vendredi à l'hôpital Riverside. Elle était entourée de son mari, Artis Mills, et de ses deux fils, Donto et Sametto.

Selon M. De Leon, Mme James est morte à la suite de complications liées à la leucémie dont elle souffrait. Elle était aussi atteinte de sénilité et avait des problèmes de rein.

L'agent a déclaré que la vedette laissait dans le deuil ses fans de partout à travers le monde et qu'elle serait très regrettée.

Etta James, de son vrai nom Jamesette Hawkins, est née à Los Angeles en 1938 d'une mère adolescente toxicomane et d'un père qu'elle n'a jamais connu.

Élevée par les propriétaires de la maison où sa maman réside, la petite fille se fait rapidement remarquer alors qu'elle chante dans la chorale de l'église qu'elle fréquente avec ses tuteurs.

Après avoir été découverte par Johnny Otis à l'âge de 14 ans, elle signe en 1959 un contrat avec Chess, la mythique maison de disques de Chicago.

Elle commence alors à enchaîner les succès et à partir en tournée avec des artistes comme Bobby Vinton, Little Richard, Fats Domino, Gene Vincent, Jerry Lee Lewis et les Everly Brothers.

De cette époque glorieuse date «At Last», chanson racontant le dénouement heureux d'une histoire d'amour après une longue attente, depuis devenue un classique.

C'est d'ailleurs sur une version de cette pièce que Barack et Michelle Obama ont ouvert le bal organisé pour l'investiture du premier président afro-américain des États-Unis en janvier 2009.

En 1967, Etta James sort «Tell Mama», l'un des albums soul les plus célèbres de tous les temps, mélange de rock et de gospel.

Son éclatante réussite professionnelle est toutefois assombrie par sa dépendance à l'héroïne, qui lui vaut notamment de passer du temps derrière les barreaux.

L'interprétation de l'hymne national américain aux Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles lui permet de relancer sa carrière, en dépit d'un problème de consommation d'analgésiques et de surplus de poids.

Intronisée au Rock and Roll Hall of Fame en 1993, Etta James a entre autres reçu un Grammy spécial pour l'ensemble de son oeuvre et une étoile sur le Hollywood Hall of Fame en 2003.

Son ultime album, «The Dreamer», est sorti en octobre 2011, soit deux mois avant que son médecin n'annonce qu'elle était en phase terminale.

Etta James laisse derrière elle une fortune estimée à 1 million $.

-

Close
Souvenirs d'Etta James
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Etta James - Wikipédia

La chanteuse de blues Etta James est morte | Arts et spectacles ...